Quelles sont les différentes techniques de lissage capillaire ?

Jusqu’ici, pour avoir de belles longueurs souples et lisses, le lissage brésilien paraissait être la meilleure solution. Toutefois, il existe de nombreuses techniques de lissage, très efficaces, proposées à peu près dans tous les salons.

Avant l’arrivée du lissage japonais, à l’acide thioglycolique et le lissage brésilien, à la kératine, le défrisage à base d’hydroxyde de sodium était le seul moyen d’obtenir un lissage permanent. Actuellement, les techniques se sont multipliées à tel point qu’on ne sait plus laquelle choisir. Pour ne pas se tromper, le mieux serait de choisir en fonction de la nature de ses cheveux, du résultat recherché sans oublier le prix.

Les différentes techniques de lissage

Pour un effet à longue durée, une chevelure brillante et un résultat naturel, la technique par excellence est le lissage au collagène naturel. Cette technique permet de lisser tous types de cheveux : frisés, colorés, indisciplinés sans avoir à utiliser des plaques à lisser. Moins cher et plus rapide que la technique japonaise, le lissage au collagène résiste à l’humidité et facilite le brushing. À

A la seconde place, on retrouve le célèbre lissage à l’acide hyaluronique. Ce dernier présente les mêmes avantages du lissage brésilien. En effet, c’est une technique de lissage qui permet de conserver la nature du cheveu. Le secret : l’acide hyaluronique hydrate les cheveux en profondeur. Contrairement aux autres soins capillaires, le traitement à l’acide hyaluronique est sans formol. Petit bémol, le prix est assez élevé puisque c’est un traitement qui se fait tous les 3 mois.

Les Coréennes ont des cheveux lisses de nature, mais n’empêche, elles ont encore inventé le lissage coréen pour lisser encore plus leurs cheveux. Cette technique modifie la structure de la fibre en vue de la détendre (lissage permanent à base de henné). Comparée aux autres techniques de lissage, la technique coréenne permet de faire un lissage permanent sur mesure.

De plus, elle peut être réalisée sur tous les types de cheveux : colorés, décolorés, etc. Le résultat est plus raide que le lissage brésilien et plus souple que le japonais. Avec cette technique, les repousses se traitent deux fois par an.

Le lissage brésilien et japonais

Le lissage brésilien et le lissage japonais sont les plus connus et les plus pratiqués parmi les techniques de lissage existants. La technique brésilienne permet de faire un lissage non permanent qui dure 4 mois. Le lissage brésilien discipline la chevelure en la gainant au lieu de la raidir. C’est une technique qui facilite le coiffage en donnant de la tenue et du corps aux cheveux.

Le lissage japonais quant à lui permet de faire un lissage permanent d’environ 7 mois. Les produits utilisés pénètrent dans la fibre capillaire via un processus chimique à base d’acide thioglucolique. Ces derniers contiennent aussi de la protéine de soie qui donne un aspect brillant à la chevelure. Certes, le lissage japonais est une technique invasive, mais cela ne veut pas dire qu’elle va rendre les cheveux en miettes.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.