Trois essentielles de l’immunité

Quand les variations de températures réveillent notre système immunitaire, que notre état émotionnel joue aux montagnes russes en affaiblissant nos défenses, quelles huiles essentielles pouvons-nous choisir pour stimuler nos défenses ?

Les huiles essentielles sont des puissants concentrés d’énergie. Les parfums qu’elles dégagent agissent sur notre système nerveux et sur nos émotions, et leurs combinaisons uniques de molécules agissent aussi efficacement sur notre corps physique qu’au niveau émotionnel.

Certaines huiles essentielles sont particulièrement efficaces pour stimuler notre immunité. Les huiles essentielles ne sont certes pas les premiers remèdes que l’on utilise à cette fin : on préfère commencer à prendre soin de soi avec des tisanes ou avec des extraits de plantes (telles que l’échinacée, éleuthérocoque, ou encore les bourgeons de cassis).

Des concentrés d’efficacité

Les huiles essentielles sont des concentrés des plantes, qui sont préparés lors de la saison de floraison et qui peuvent s’utiliser à n’importe quel moment de l’année. Pratiques, efficaces et puissantes, elles sont faciles à conserver, à transporter : elles sont donc idéales pour la pharmacie familiale.

Les huiles essentielles étant puissantes, il est essentiel de s’assurer de leur (bonne) qualité, pour se soigner correctement.

Elles doivent être

–          « pures et naturelles » : donc sans autre substance ajoutée

–          issues de cueillettes sauvages ou de l’agriculture biologique (se soigner aux pesticides n’est pas recommandable),

–          le chémotype doit être bien précisé sur l’étiquette. Le chémotype correspond à la « carte d’identité chimique » de l’huile essentielle : il décrit les molécules qui composent l’huile. Ainsi, une huile essentielle de « romarin à verbénone » sera très différente d’une huile essentielle de « romarin camphré », il s’agit donc de ne pas les confondre.

Trois huiles essentielles pour stimuler l’immunité

L’huile essentielle de RavintsaraCinnamomum camphora – est indiscutablement la plus connue des huiles essentielles pour stimuler l’immunité.

« Ravintsara » signifie « bonnes feuilles » en malgache, puisque cette plante est capable de soigner beaucoup de maux. L’huile essentielle est réputée pour ses effets anti-infectieux et en particulier antiviraux ; cette huile essentielle est en effet une des plus puissantes pour agir sur les virus.

Cette huile essentielle est une fabuleuse « énergisante » : elle aide à diminuer la fatigue physique et la fatigue nerveuse.

Elle est surtout réputée pour stimuler l’immunité.

Sans effet secondaire évident, elle est utilisable par tous, même chez les petits, pendant la grossesse et l’allaitement.

L’huile essentielle de thym à thujanolThymus vulgaris CT thujanol – et l’huile essentielle de thym à linalolThymus vulgaris CT linalol – (le thym à thujanol étant difficile à trouver, le thym à linalol est un bon remplaçant) sont connues pour leur efficacité sur les virus, les bactéries, certaines champignons et même certains parasites. Ces deux huiles sont aussi très utiles pour stimuler les défenses immunitaires.

La bien connue huile essentielle de Tea tree – Melaleuca alternifolia est elle aussi très efficace comme anti-infectieux : elle agit sur les virus, certaines bactéries, certains champignons ou parasites. On l’utilise également avec efficacité pour stimuler nos défenses immunitaires.

Comment les utiliser ?

Ces huiles essentielles sont à utiliser diluées. Insolubles dans l’eau, on les dilue de préférence dans une huile végétale : 1 à 3 gouttes d’huile(s) essentielle(s) dans une cuillère à soupe d’huile végétale (environ 10 ml) – il est possible de diluer une seule ou plusieurs huiles essentielles, pour composer alors une synergie.

On utilise cette dilution d’huile(s) essentielle(s) en massage le long de la colonne vertébrale, à l’intérieur des poignets, au niveau du plexus solaire ou au niveau de la gorge.

L’application cutanée est en général suffisante. On peut exceptionnellement utiliser les huiles essentielles par voie orale en cas de fort risque de contagion ou si les défenses immunitaires sont vraiment faibles.

En bonne santé au quotidien

L’alimentation est la première médecine : adopter une alimentation qui facilite le travail du système digestif (http://www.herberie.info/drainage-foie/) favorise le bon fonctionnement du système immunitaire ; l’alimentation hypotoxique est ainsi à privilégier (http://www.herberie.info/nettoyage-alimentation/).

Pour rester en bonne santé, n’oubliez pas de boire régulièrement des tisanes, qui aident à « détoxifier » l’organisme et à le nourrir (http://www.herberie.info/une-petite-tisane/)

Enfin, le fonctionnement du système immunitaire est étroitement lié à notre équilibre émotionnel. Les huiles essentielles et tous les remèdes et outils qui aident à maintenir une bonne santé émotionnelle contribuent donc à rester en bonne santé.

par Anne-Lise Prost, Dr en biologie & pharmacien, www.herberie.info.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.