Quel est le principe du lifting et du peeling ?

La peau est le principal atout qui nous donne un air jeune. Aussi, il est important d’avoir un épiderme ferme, délicatement rosé, et surtout exempt d’irrégularités. Pour ce faire, il existe beaucoup de méthodes comme le lifting, et le peeling. Zoom sur ces deux techniques, et leurs dangers.

Lifting et peeling : comment ça marche ?

Le lifting et le peeling sont toutes deux des méthodes visant à redonner un aspect jeune au visage. Le lifting est une intervention visant à corriger l’ovale du visage et du cou, et ainsi rajeunir l’aspect global de la face. Il permet de retendre la peau du visage et du cou, ainsi que des muscles profonds. De ce fait, il existe plusieurs types de lifting, selon le relâchement de la peau de certaines zones du visage : le lifting cervical, qui concerne les cous relâchés ou empatés, et les cordes disgracieuses qui vont du cou aux clavicules ; le lifting cervico-facial, qui traite le cou et les régions latéro-faciales comme les joues, ou les parties latérales des pommettes ; le lifting médico-facial qui sert à remonter les pommettes et leur redonner du volume ; et le lifting frontal qui vise à retendre le front pour rajeunir le haut du visage. Une intervention de lifting lyon se déroule en moyenne pendant 2 heures. Les cicatrices sont dissimulées derrière les oreilles et dans le cuir chevelu. Le chirurgien doit informer la patiente sur les résultats qui seront obtenus à la fin de l’intervention ; de ce fait l’indication opératoire devra être sérieuse et réfléchie. Il est à noter que plus le lifting est pratiqué jeune, à partir de 40 ans idéalement, plus les résultats seront importants car ils mèneront à un âge plus précoce. Le peeling quant à lui est une méthode consistant à appliquer sur l’épiderme une substance plus ou moins puissante, visant à éliminer les couches superficielles de peau. L’action du peeling  consiste donc à éliminer les défauts de la peau. Il ne faut pas le confondre avec le gommage, même s’il y a des similarités. On distingue 3 sortes de peeling : peeling superficiel, peeling moyen pour les traitements anti-âge, et peeling profond. Le dermatologue commence par le nettoyage ou le démaquillage de la zone visée, suivie de l’application d’une lotion. Ensuite, il applique le produit, dont la nature et la concentration dépendent de la nature du peeling. Le produit est appliqué à l’aide d’un mouchoir en papier ou d’un coton tige. Généralement, l’acide glycolique ou acide de fruit est utilisé pour cette méthode.

Quels peuvent être les risques ?

Comme toute intervention chirurgicale, le lifting et le peeling présentent des risques. En ce qui concerne le lifting, plusieurs risques opératoires peuvent survenir. Il y a par exemple les hématomes, qui sont des collections de sang sous la peau, et qui peuvent nécessiter une courte intervention au bloc opératoire, sous anesthésie locale ou générale, pour évacuer le sang. Cette complication est des plus classiques et peut survenir durant les 24 premières heures dans la plupart des cas. Il y a aussi les infections, cas rares, qui se manifestent par une zone rouge et douloureuse au niveau des cicatrices, associées le plus souvent à de la fièvre. Pour y remédier, il faut des pansements quotidiens et des antibiotiques. Il y a également la paralysie faciale, qui peut dans certains cas s’agir d’une complication exceptionnelle si le chirurgien est très compétent. Elle peut concerner soit le sourcil, soit la bouche. Cette paralysie régresse cependant après 3 à 6 semaines. Enfin, il y a le retard de cicatrisation, qui est une complication due à un manque d’irrigation des vaisseaux sanguins de la peau sur une petite surface, et qui se manifeste surtout chez les personnes qui fument beaucoup. Pour y remédier, il faut effectuer des soins de peau quotidiens. Il est également important d’effectuer des soins post lifting, pour obtenir un résultat optimal. Le peeling quant à lui n’est pas adapté à tous les types de peau. En effet, certaines peaux sont plus tolérantes à l’acide glycolique que d’autres. Plus le peeling lyon est concentré en acide glycolique, plus la desquamation de la peau sera importante, et de ce fait plus le risque d’endommager la peau est grand. Le peeling produit également des effets semblables à ceux d’un coup de soleil sur l’ensemble du visage. Dès l’application de l’acide, le patient ressent soit de forts picotements au niveau du visage, soit des sensations de brûlures. Il se peut aussi qu’il y a apparition de rougeurs, accompagnées d’un gonflement du visage. Ces manifestations peuvent mettre des semaines à disparaitre. D’autres effets indésirables peuvent également apparaitre : croûtes, desquamation, changement de la couleur de la peau du visage… Le plus grand danger est la brûlure de la peau du visage. Il peut aussi arriver qu’il y ait des infections et apparition de boutons de fièvre. L’acide glycolique peut déclencher des démangeaisons, créant des lésions au visage. Il peut également entrainer une dépigmentation autour de zones sensibles comme la bouche.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.