Les principaux régimes qui composent l’assurance maladie

Mettant toujours en avant le bien-être des employés, la législation du travail a mis en place des systèmes d’aide et de protection des individus. L’assurance maladie fait, bien évidemment, partie de ce système qui concerne avant tout la santé des travailleurs. En ce sens, elle est assujettie à des règles bien spécifiques comme le type de régime pris sous son aile.

L’Assurance maladie en elle-même

La sécurité sociale et l’assurance maladie sont deux termes bien distincts. L’assurance maladie est une des quatre branches de la sécurité sociale protégeant les individus des risques qualifiés de sociaux. Sa mission se basera donc sur la gestion de tous les aspects liés à la maladie, aux accidents de travail et aux maladies professionnelles pour toutes les personnes qui relèvent du régime général. Dans son organisation, ce procédé s’appuie sur une centaine d’antennes en France métropolitaine chacune disposant d’un service d’accueil et de renseignement. Cela a été fait afin de guider les gens dans les différentes démarches ou de se procurer les attestations pour les différentes procédures.

Consulter plus d’informations sur les services de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie à Bordeaux sur la page suivant http://www.cpam-info.fr/gironde/bordeaux/

Les régimes obligatoires de l’assurance maladie

Le système français d’assurance maladie dispose de plusieurs régimes obligatoires afin de garantir pour tous un accès minimal aux soins de santé.

Avant tout, il y a le régime général des salariés qui est dédié à tous les salariés du secteur privé ainsi qu’à leurs ayants droit. Cette branche est gérée au niveau national par la caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés qui gère aussi les accidents de travail et les maladies professionnelles.

Ensuite, il y a le régime social des indépendants qui assurera la couverture maladie de plusieurs catégories socioprofessionnelles non-salariés. On parle ici d’artisans, de commerçants ainsi que de leurs conjoints.

Vient après cela le régime agricole qui est l’organisme de cotisation obligatoire des agriculteurs garantissant non seulement la maladie et les accidents de travail, mais aussi la maternité et la retraite.

Et enfin, il y a les régimes spéciaux et le régime de sécurité sociale pour les étudiants qui prendront en charge les exceptions.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.