L’épilation du maillot

Délicate, l’épilation du maillot peut poser problème pour les femmes pourtant c’est une des étapes beauté à ne pas rater. Peau sensible, zone douloureuse, boutons, rougeurs, diverses complications peuvent survenir. Heureusement, il existe plusieurs manières de l’effectuer. Toutefois, il faut mettre en exergue son type de peau. On a alors le droit de choisir la méthode qui s’adapte le plus à son corps. Mais dans tous les cas, pour optimiser l’épilation, une préparation doit être faite la veille.

Les méthodes d’épilation du maillot

L’épilation à la cire est certes la méthode la plus connue pour le maillot. Pour un premier usage, elle peut s’avérer douloureuse mais elle reste très efficace. La cire arrache les poils avec leurs bulbes, ce qui permet d’obtenir un résultat qui dure pendant au moins deux semaines. Au fur et à mesure de l’utilisation de cette méthode, les nouveaux poils qui poussent deviennent plus fins et plus doux et donc plus faciles à ôter.

La crème dépilatoire

Entièrement léthargique, la crème dépilatoire permet de réaliser une épilation du maillot nette. Si l’on souhaite une épilation simple, c’est la méthode idéale. Par contre, si l’on veuille faire un maillot plus échancré, elle peut causer des irritations ou des infections vaginales. En effet, les crèmes dépilatoires sont pourvues de composants chimiques qui peuvent agresser l’équilibre des muqueuses si elles rentrent en contact avec les lèvres. Cette méthode est alors à user avec parcimonie.

Le rasoir

C’est certainement la façon la plus simple et la plus rapide pour faire le maillot. Elle est également moins douloureuse et plus économique. Cependant, il ne faut pas oublier que les poils ne sont pas épilés mais seulement coupés. Alors étant plus sensible, le rasoir peut devenir agressif pour le maillot. Quand les poils repoussent, ils deviennent moins souples et plus drus. Il est même très probable que certains s’incarnent sous la peau. L’apparition des boutons est souvent inévitable. Lors de la repousse, on sent des fortes démangeaisons.

Les types d’épilation du maillot

Outre les méthodes, il y a aussi divers types d’épilations du maillot. Le premier est le maillot classique. Il s’agit de la technique la plus basique qui soit. Elle consiste à n’épiler que les poils qui dépassent de la culotte du maillot. En bref, on enlève le strict minimum. Le second type est le maillot américain. Il est aussi dénommé le « ticket de métro ». Plus échancrée que la précédente, cette épilation consiste à donner une forme rectangulaire au maillot. On épile également les lèvres. Le troisième type est le maillot brésilien. Semblable au maillot américain, la forme obtenue est plutôt triangulaire. On a aussi un quatrième type qui est le maillot personnalisé. C’est une nouvelle lubie permettant de personnaliser l’épilation du maillot. On peut opter pour n’importe quelle forme de son choix : carré, cœur, fleur etc. On peut même teindre les poils restants. L’épilation intégrale est le dernier de la liste. Comme son nom l’indique, il s’agit de tout enlever. Pour plus de détail concernant un épilateur IPL, cliquez ici.

Quelques précautions à ne pas oublier

Un gommage est très conseillé la veille de l’opération. Cela évitera le glissement des poils sous la peau. Ainsi, l’étape épilation deviendra plus douce. On peut aussi utiliser des produits hydratants pour la peau. Une fois les poils enlevés, il ne faut pas oublier de désinfecter la peau. Il est possible d’utiliser des produits anti-repousse pour limiter la repousse des poils. Pour optimiser l’hygiène, l’épilation doit être espacée de quelques jours.

Certes difficile à aborder comme sujet, il est quand même nécessaire de demander l’avis de son homme et de connaitre sa préférence pour ne pas trop le décevoir bien avant de s’épiler le maillot.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.