Complément alimentaire et médicament : quelles différences?

Depuis le début des années 90, le marché du bien-être et de la santé est inondé de « compléments alimentaires ». On en trouve pour tout : pour bronzer, pour diminuer la perte des cheveux… Même si ils semblent très proches des médicaments de par leur aspect et leur packaging, il ne faut pas les confondre. Zoom sur les différences entre médicament et complément alimentaire.

Un champ d’action différent.

Un médicament contient une molécule issue de la recherche qui va donner un ordre au corps : combattre un symptôme précis. Le corps n’a pas d’autre choix que d’obéir à cet ordre. Un complément alimentaire ne va pas ordonner mais va proposer au corps des éléments nutritionnels, pour lesquels il est en carence. S’il en a besoin, le corps va se servir pour se rééquilibrer et se fortifier.

Mode de prescription.

Les médicaments ne peuvent s’obtenir qu’avec une ordonnance établie par un médecin alors que les compléments alimentaires sont un choix de l’individu, en automédication. Le complément alimentaire garde une image « si ça ne fait pas de bien, ça ne fera pas de mal » mais il n’est pas du tout anodin. Il est préférable d’être conseillé avant d’entamer la prise de compléments.

Une durée de prise différente.

Un médicament est prescrit pour une durée limitée durant laquelle il aura le temps d’agir. Pour les compléments alimentaires, la prise ne doit pas dépasser 2 mois : au-delà, le complément risquerait de cacher une pathologie demandant un autre traitement pour être combattue.

Eviter d’associer médicaments et compléments alimentaires.

Les personnes malades ont tendance à associer les médicaments et les compléments alimentaires pour « guérir plus vite ». Mais attention ! L’association des 2 peut diminuer l’effet du médicament ou au contraire le démultiplier. Pour éviter cela, laissez un intervalle de 2 heures minimum entre la prise des médicaments et celle des compléments alimentaires.

Si le médicament est destiné à une personne malade, le complément alimentaire a pour cible les personnes en bonne santé qui souhaitent le rester. Demandez l’avis de votre médecin ou pharmacien pour être bien conseillé et trouver le complément alimentaire qu’il vous faut !

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.