Zoom sur la chirurgie du ventre

Grossesses, prise de poids ou perte de poids importante, l’apparence du ventre peut se dégrader selon les différentes circonstances de la vie. Il est bon de savoir que la peau n’est plus aussi élastique et la graisse pourrait s’accumuler, les muscles abdominaux se relâcher. Si les régimes à répétition et le sport ne donnent rien, la chirurgie est une solution radicale.

L’abdominoplastie ou la chirurgie du ventre

L’abdominoplastie peut se définir par de nombreux termes comme le lifting du ventre, la plastie abdominale, la dermolipectomie, la lipectomie abdominale ou encore la chirurgie ventre lyon. Quelques fois, une intervention de liposuccion peut suffire à vous faire retrouver un ventre plat. La liposuccion a pour but d’éliminer le revêtement graisseux qui capitonne la zone de votre ventre et offre d’excellents résultats pour les patients ayant une peau élastique. Quand le ventre est tombant et abîmé, avec une peau distendue et vergéturée, la liposuccion ne suffit plus. L’élimination des excès de peau et une remise en tension de la peau saine est nécessaire. Le chirurgien esthétique conjugue alors l’aspiration des graisses abdominales à une abdominoplastie. Cette dernière concerne les excès adipeux localisés au niveau de l’abdomen et qui résistent aux régimes amaigrissants et à la pratique d’activités physiques, aux excès cutanés résiduels résultant d’un amaigrissement important, à la présence de vergetures ou toute autre cassure dermique. Elle est aussi recommandée dans les cas de diastasis gênant les muscles de la paroi abdominale.

Le déroulement de l’opération

Avant l’intervention, le chirurgien esthétique veille à ce qu’il n’y ait pas de contre-indications à une abdominoplastie ou des facteurs de risques. Entre autres une mauvaise circulation sanguine, des accidents pulmonaires, des antécédents de phlébite… Pour ce faire, il va effectuer un examen clinique et un bilan pré-opératoire selon les prescriptions. L’intervention se déroule impérativement sous anesthésie générale. La durée de l’opération est de 1 heure 30mintes à 2 heures. Cette chirurgie nécessite 24 heures d’hospitalisation. Le chirurgien esthétique pourrait vous demander un arrêt total du tabac 10 jours avant l’intervention, si vous êtes fumeur. Par ailleurs, il prescrirait aussi l’arrêt de la prise d’aspirine, d’anti-inflammatoires, d’anti coagulants… pour réduire les risques d’hémorragie. L’intervention se déroule en quelques étapes successives. Dans un premier temps, le chirurgien pratique une lipoaspiration permettant le retrait des graisses profondes. L’aspiration est réalisée sans traumatisme, de façon à la fois profonde et superficielle pour un résultat sans défaut.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.