Votre audition est précieuse, pensez à la protéger !

Protéger son audition n’a rien de trivial, bien au contraire. Nous devrions tous penser à corriger nos troubles auditifs comme nous pensons à porter des lunettes, mais ce n’est pas encore le cas. Bien entendre ne nous semble pourtant pas moins important que de bien voir, une étude de l’association JNA l’atteste. Afin d’adopter au plus vite les bons réflexes en matière d’audition, il est essentiel de s’informer sur la nature des soins et leurs bénéfices pour la santé.

Protéger son audition

Une audition de qualité nous ouvre sur le monde, elle est le pilier d’une bonne communication et d’une vie sociale épanouie. Sans bien entendre, le sens des mots et le plaisir des sons disparaissent. Malgré cela, trop de personnes en France n’ont pas le réflexe de se procurer un appareil auditif. Ils vivent un handicap désagréable alors même que des solutions existent, ce qui n’est pas tolérable. Lorsque l’audition diminue avec l’âge, nous parlons de presbyacousie (http://www.doctissimo.fr/html/sante/audition/articles/12588-presbyacousie-reagir-vite.htm)  ; ce phénomène naturel n’est pas sans poser problème puisqu’il est en réalité insidieux, et seulement peu à peu les sons s’effacent. La personne souffrant de presbyacousie est ainsi susceptible de ne pas se rendre compte immédiatement du problème, ce qui explique en partie pourquoi tant de personnes tardent à s’équiper. Elles s’habituent à leur mauvaise audition, malgré la gravité grandissante des symptômes.

Sauter le pas

Demander systématiquement à son interlocuteur de répéter, ou encore augmenter à outrance le son de la télévision sont des signes qui doivent vous alerter. Ces comportements ne sont pas normaux et représentent à terme un fardeau tant pour vous que pour votre entourage. Plutôt que de laisser la situation se dégrader, parlez-en à vos proches et pensez à consulter. La perte d’audition est une cause sérieuse d’isolement social, et la personne en souffrant reproche parfois aux autres ses difficultés sans comprendre que cela tient à son oreille. Par ailleurs, les études du professeur Hélène Amieva ont démontré que la perte d’audition représente un sur-risque de déclin cognitif, faisant des troubles auditifs un danger pour la santé en général. Il est ainsi essentiel de chercher une solution

L’appareillage est une solution

De nos jours, les appareils auditifs n’ont rien à voir avec les sonotones d’antan. Techniques, technologiques, ultra-connectés, ces appareilles sont capables de s’adapter spécifiquement à votre oreille. Ils sont aussi extrêmement discrets, certains étant même invisibles. L’exhibition d’un appareil auditif sur votre oreille ne peut désormais plus être une cause sérieuse de non-appareillage. Si vous avez un doute sur la qualité de votre audition, n’hésitez pas à consulter. Il est facile de passer un bilan auditif gratuit dans les centres VivaSon (www.vivason.fr), après quoi un audioprothésiste vous donnera son analyse et ses recommandations. Retrouver toutes les richesses sonores change le quotidien, cela en vaut la peine.

 

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.