Une bonne préparation pour une bonne récupération

Chaque sportif est à la recherche d’une bonne performance, pour éternellement, se surpasser. Cependant, la performance n’a aucun sens si elle n’est pas acquise sur la base d’une santé de fer. Une bonne santé passe obligatoirement par une excellente hydratation. Il faut savoir qu’une perte d’eau de l’ordre de 2 % du poids du corps diminue de 20 % la capacité à l’effort. Si la perte augmente jusqu’à 5 %, ses aptitudes physiques s’amenuisent jusqu’à 30 %. S’hydrater ne veut pas dire boire de l’eau quand on a soif, c’est boire de l’eau de manière régulière, même si on ne ressent pas le sentiment de soif. Malheureusement, plusieurs sportifs ne s’hydratent pas suffisamment. Et pourtant, les résultats d’une déshydratation sont désastreux. Les plus graves sont le coup de chaleur assorti de troubles du comportement. Les cas les plus courants sont la diminution des performances sportives, l’apparition et/ou l’aggravation des divers troubles digestifs.

La déshydratation et ses déclinaisons

L’effet de la déshydratation n’est pas le même en fonction de l’activité physique, par exemple, les exercices en anaérobie ou en aérobie. Il varie aussi en fonction de la cause de la déshydratation comme le sauna ou la chaleur. Le terme aérobie fait allusion au métabolisme de l’oxygène dans l’organisme ou au procédé de production d’énergie. On peut classer dans cette catégorie les exercices d’intensité moyenne et de longue durée. Entre autres, le fait de courir sur une longue distance, le tennis simple et les divers exercices d’endurance. Pour les exercices en aérobie, la baisse des performances physiques serait liée au fait que la sueur qui en découle provient du sang. La réduction du volume sanguin altère l’approvisionnement du muscle en oxygène. Il y a aussi la diminution des performances mentales. La principale activité anaérobie qu’on connaît est la musculation. Elle consiste à user de la résistance à la contraction musculaire, dans l’objectif de développer la force. Ainsi, s’hydrater avant, pendant et après l’exercice limite les pertes sudorales durant l’effort. Mais aussi, l’hydratation limite l’augmentation de la température corporelle et augmente les performances. Pour allier hydratation et performance, le mieux est de recourir à la gamme Isoxan Sport. Autorisée en compétition, ce sont des produits qui compensent les pertes en eau, vitamines, minéraux et anti-oxydants. Ils réduisent la fatigue et assurent la récupération entre deux entraînements. En protégeant les cellules des radicaux libres, ils maintiennent la contractibilité normale du muscle.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.