Qu’est-ce une turbine dentaire?

 Une turbine dentaire est un instrument rotatoire, qui s’utilise pour fraiser à grande vitesse. On l’utilise dans plusieurs traitements, comme l’élimination de matériaux durs collés sur les dents qui viennent de prothèses, d’appareils dentaires, etc. Elle est impulsée par compression d’air directement à travers le tuyau de l’unité dentaire qui s’y trouve attaché. C’est pour ça qu’on y trouve un system d’irrigation d’air et d’eau pour le refroidir après utilisation. Sa vitesse de rotation est très élevée (entre 100.000 et les 400.00 révolutions par minute), car elle constitue la base d’autres pièces dentaires qu’il faut tourner en même temps.

   Elle devient le moteur de tout l’ensemble, c’est pour ça qu’il faut savoir choisir la meilleure pour bien développer son travail. Mais pour savoir laquelle choisir, il faut la connaître en détails :

Parties d’une turbine dentaire

   La turbine est composée de petites pièces, qui la propulsent et se chargent de la faire tourner.

–          Le gond : c’est l’essieu qui se trouve au milieu et qui tourne.

–          Le mandrin : le tuyau dans lequel se trouve le gond.

–          Le moteur: il est au milieu du gond, et c’est lui prend l’air qui fait tourner la turbine.

–          Roulement de devant / de derrière : ils permettent que le gond tourne avec le mois de friction possible.

–          Les joints toriques : ils fixent d’une façon solide la tête de la turbine, ce qui permet de ralentir les vibrations.

–          Les rondelles : nécessaires pour les pièces manuelles avec des mandrins automatiques, pour garantir une tension latérale.

Comment choisir la bonne turbine

   Il faut tenir en compte beaucoup des points à l’heure d’en acheter une :

La taille

Il est mieux d’en choisir une qui soit petite, car cela permettra au dentiste d’avoir une vision optimale, et avec une hauteur près de la fraise pour ne pas perdre de puissance.

La vibration

Au moins il y a de vibrations, au moins la turbine fera de bruit, ce qui est plus supportable pour le patient.

La résistance

En réduisant la résistance entre la turbine et le gond, ce dernier tournera plus facilement.

L’orifice d’irrigation

Ce sont les orifices à travers lesquels sortent l’air et l’eau, qui permettent de refroidir la dent, la gencive et de nettoyer la surface. L’idéal est de choisir une turbine avec 4 orifices d’irrigations. Moins, de 4 n’irriguerait pas suffisamment la zone ; mais trop surchargerait la turbine.

L’illumination

Depuis quelques années la plupart utilisent la technologie LED, ce qui donne une lumière plus forte, plus durable, plus blanche et plus claire pour faciliter le travail.

Le matériel

On trouve divers options mais le meilleur est sans doutes le titane. Il est très léger mais en même temps résistant, donc on pourra travailler pendant des heures plus facilement.

Le point de prise

C’est la partie par laquelle le dentiste va soutenir l’instrument. On va essayer d’en sélectionner un qui soit rêche pour éviter qu’il ne glisse mais cela le rendra plus salissant. Les fabriquant travaillent pour développer de nouveaux modèles et les rendre plus ergonomique.

Le service après vente

Le moment venu de l’entretien ou de la réparation de turbine dentaire, vous devrez compter sur des techniciens chevronnés qui vont mettre tout en œuvre pour effectuer celle-ci dans les meilleurs délais

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.