Les effets secondaires des pilules contraceptives

Les pilules contraceptives renferment des hormones synthétiques imitant celles qui sont sécrétées naturellement par les femmes, à savoir œstrogène et la progestérone. Leur prise vise essentiellement à empêcher l’ovulation. Cette méthode de contraception peut entraîner d’éventuels effets secondaires qui se manifestent de diverses façons.

Les effets secondaires les plus fréquents

Les effets secondaires de la prise de pilule se manifestent le plus souvent pendant les trois premiers mois d’utilisation. Les règles deviennent douloureuses et la quantité de saignement varie beaucoup. Vous risquez, par ailleurs, d’avoir la nausée. Si tel est le cas, le mieux est de prendre les comprimés le soir avant de vous coucher ou lorsque vous mangez. Vous pouvez sentir des douleurs passagères au niveau des seins.

Toutes les femmes ne sont pas sujettes à ces désagréments, mais ils diminuent et finissent par disparaître au bout de quelques cycles. Par contre, s’ils persistent, n’hésitez pas à demander l’avis d’un spécialiste. Un avis médical est maintenant possible sur internet. Aujourd’hui, il est même possible d’acheter sa pilule Cerazette à bon prix en ligne, ou tout autre pilule contraceptive.

Une augmentation des risques d’AVC ?

L’augmentation des risques d’accident vasculaire cérébral et d’infarctus du myocarde concerne plus particulièrement les femmes qui consomment du tabac. La cigarette accroît, en effet, les probabilités d’apparition de la thrombose. Ces risques s’accroissent chez celles qui sont âgées de 35 ans ou plus ainsi que ceux qui sont diabétiques ou qui souffrent d’un surpoids.

La pilule et le risque de cancer

Des études ont été menées au sein du CIRC ou Centre International de Recherche sur le Cancer pour le cas des pilules contraceptives. Les résultats obtenus sont parfois contradictoires, mais donnent toujours à réfléchir. Ainsi, les contraceptifs oraux œstro-progestatifs combinés accroîtraient le risque de cancer du foie, du sein et du col utérin. Ces mêmes contraceptifs diminuent aussi la probabilité de contracter un cancer de l’endomètre ou de l’ovaire. Par contre, les pilules dépourvues d’œstrogène peuvent provoquer un cancer au niveau de l’endomètre.

La pilule et la prise de poids

La pilule contraceptive entraîne dans certains cas une prise de poids. Une étude a démontré que cela concerne 35 % des jeunes femmes âgées de 16 à 20 ans. Ces gains de poids ne dépassent néanmoins pas les 2 kilos. Ce sont alors surtout les femmes qui terminent leur phase de puberté qui prennent du poids en optant pour les pilules en tant que méthode de contraception. Noter que le stress peut également être une des origines de cette prise de poids dans cette période de la vie. Dans tous les cas, il faut souligner que les pilules vendues actuellement affichent une faible teneur en œstrogènes, ce qui supprime le risque de prise de poids.

« 

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.