L’entretien des hôpitaux: détruire les bactéries

Alors que les hôpitaux sont des lieux où sont délivrés des soins médicaux, paradoxalement, il s’avère que ces endroits pullulent également de bactérie (ex: clostridium difficile) dont l’origine provient probablement de patients mal isolés. De ce fait, l’entretien ménager devient un paramètre qu’il ne faut absolument pas négliger.Mais comment le réaliser? Quelles sont les méthodes à appliquer pour détruire les bactéries? Et, à quelle fréquence?

Les méthodes de nettoyage dans les hôpitaux

Pour limiter la propagation des bactéries dans les hôpitaux ou même les détruire, il demeure impératif d’appliquer des bonnes pratiques d’hygiène et de salubrité. Pour ce faire, certaines erreurs sont alors à éviter. En effet, concentrons-nous tout d’abord sur le nettoyage du plancher. Il ne serait alors pas judicieux d’éliminer la poussière présente sur le sol à l’aide d’un balai puisque cela favoriserait la dispersion des agents contaminants. Même chose quant à l’utilisation d’un aspirateur; ce dernier générant un déplacement d’air. Mais alors quelles sont les solutions envisageables? La meilleure alternative pour éliminer et détruire les bactéries repose donc sur la méthode de nettoyage humide. Toujours est-il qu’à ce stade, vous devez vous assurer que le liquide désinfectant ou même le matériel ménager ne représente pas tout simplement une source de transport pour les bactéries. Ainsi, il est fortement recommandé de changer souvent de solutions nettoyantes et de bien nettoyer ses outils de travail. Cela étant, portez une attention extrême à l’entretien des planchers en salle d’opération et dans les chambres situées en soins intensifs. D’ailleurs, outre le plancher, comment effectuer le nettoyage du bloc opératoire ou des chambres? Considérant que les bactéries tendent à se loger sur les paillasses et dans le textile, là encore le nettoyage humide a toute son importance et pour s’assurer de l’élimination des bactéries, il s’agit de rajouter au liquide une dose de désinfectant ou de détergent.

La fréquence de l’entretien ménager

Certaines zones des hôpitaux étant plus propices que d’autres à la présence et de ce fait à la multiplication des bactéries, la fréquence de l’entretien ménager peut varier d’un lieu à l’autre. Ainsi, bien que le sol nécessite un nettoyage quotidien pour l’intégralité de l’hôpital, l’entretien des murs se fera de manière hebdomadaire pour les zones à haut risque (bloc opératoire, soin intensif…), au 15 jours en chirurgie ou pédiatrie soit les zones à risque moyen et au 3 mois dans les lieux où le risque de propagation de bactérie est faible (ex: administration). Les plafonds quant à eux seront traités mensuellement pour les zones à haut risque, au 3 mois pour les zones à risque moyen et au 6 mois pour les zones à faible risque.

En résumé, la règle d’or pour assurer l’entretien ménager des hôpitaux et ainsi détruire les bactéries est l’utilisation d’un liquide désinfectant. Cela étant, ce dernier devra être appliqué à l’aide d’un matériel propre. Les bactéries proliférant à grande vitesse et démontrant une résistance significative, notez qu’aucune zone n’est à négliger.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.