Le maquillage permanent : un service de plus en plus prisé dans les centres d’esthétique

Tout comme la mode vestimentaire, la tendance beauté évolue. Depuis quelques années, les techniques de dermopigmentation sont aux services de l’esthétisme. Cette approche est utilisée pour offrir un make-up durable. Et grâce à cette particularité, elle est devenue l’une des prestations les plus demandées dans les centres d’esthétique. Ainsi, afin de satisfaire leur clientèle, les professionnels doivent se former et perfectionner cette méthode.

Le maquillage permanent : les raisons qui expliquent l’engouement

En France, une grande majorité des femmes ont pour habitude d’aller dans les instituts de beauté pour prendre soin de leurs corps. D’ailleurs, depuis quelques années, une prestation y est de plus en plus prisée. Il s’agit évidemment du maquillage permanent. Autrefois considéré comme démodé, cette approche retrouve ses lettres de noblesse auprès du public féminin. Ceci est dû au fait que les techniques, les appareils ainsi que les pigments utilisés ont été revus pour offrir des effets encore plus satisfaisants.

Aujourd’hui, que l’on souhaite redessiner les lèvres, corriger ses sourcils ou dessiner un trait d’eye-liner, les rendus sont très naturels. Par ailleurs, c’est également une solution intéressante pour toutes celles qui veulent préserver un joli maquillage. Les pigments ne craignent ni l’humidité ni le soleil. De plus, selon la zone maquillée, les résultats peuvent durer entre un à trois ans. Ce qui permet de gagner du temps au quotidien.

Enfin, la facilité de l’intervention constitue l’une des raisons pour lesquelles cette approche est aussi prisée. En effet, contrairement aux idées reçues, l’opération n’est pas douloureuse et ne nécessite même pas l’injection d’une anesthésie locale. Et avec un maquilleur compétent, la séance dure en moyenne 45 minutes.

Se former aux techniques du maquillage permanent

Contour des lèvres, trait d’eye-liner pour un regard sublime, aréole mammaire, les résultats du maquillage permanent durent plusieurs mois, selon la zone travaillée. D’ailleurs, en théorie, l’intervention est sans risque. En effet, elle se base sur le même principe que le tatouage. Mais à la différence de celui-ci, le pigment est inséré sur la couche superficielle de l’épiderme.

Mais bien qu’il s’agisse d’une opération simple, cela nécessite tout de même une certaine capacité. La dermopigmentation requiert effectivement l’utilisation de matériels particuliers. De plus, une réelle habileté est nécessaire lors de la manipulation des aiguilles. Sans compter que, tout comme la réalisation d’un make-up conventionnel, cette prestation exige de véritables compétences en dessin. C’est pourquoi il est conseillé de s’inscrire dans une école de maquillage permanent à Paris (à l’instar d’EIMP) avant de proposer ce service.

Ce type de structure est ouvert à tous ceux qui souhaitent s’initier à cette technique ou à ceux qui veulent se perfectionner au maquillage permanent. Les cours sont dispensés par des professionnels. Par ailleurs, selon la formule choisie, les matériels et les produits sont à la charge de l’établissement.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.