LA MASSORELAXATION, une approche rationnelle du toucher

Du toucher primaire au geste de soin

Le toucher est un sens que nous avons en commun dans tout le règne animal, qui assure la mise en route de fonctions psychomotrices. Chez les mammifères, le toucher passe principalement par la peau ; avec les primates, il se spécialise avec l’usage de la main ; cet outil de préhension deviendra chez l’être humain, le support de sa dimension subjective…

Naturellement égocentré, l’être humain est toujours plus enclin à imaginer ce qui le valorise et à croire ce qui l’arrange… Pour répondre à ses angoisses existentielles, il s’est inventé des dieux à sa propre image, s’est élaboré un ordre cosmique dont il est souvent le centre ou le but, car il a besoin de se sécuriser face à la maladie et à la mort, d’optimiser sa fécondité, sa vitalité et de donner du sens à son existance.

Le corps, et qui plus est la main, seront culturellement investis d’une charge affective, idéologique ou symbolique importante, bien avant de comprendre l’anatomie et les mécanismes neuro-psychologiques qui les animent.

Le souffle, symbole de la vie

Lorsque les gens utilisent le terme “énergie” en massage, c’est souvent par facilité de langage ; mais c’est aussi que cette énergie est pensée comme d’un fluide ou  d’une “force vitale” qui ne définit jamais sa nature. Prana en sanskrit, chi chinois, ki japonais, ruah en hébreux, pneuma en grec, esprit en français, sont autant de mots pour désigner l’idée d’un souffle divin pour les uns ou d’une force magique pour les autres, à la base de la vie…

Or ce n’est pas le souffle qui donne la vie, mais la vie qui utilise l’air ou l’oxygène. De plus, l’énergie n’existe pas en tant que telle, mais résulte de réactions biochimiques particulières dont s’occupent les mitochondries de nos cellules qui fabriquent l’ATP. On ne peut donc pas “stimuler” ni “débloquer l’énergie de quelqu’un ; par contre,  on peut jouer avec sa subjectivité et ses croyances… On ne peut pas “échanger ni transférer” des énergies car notre organisme à son propre équilibre interne ou homéostasie. Le toucher est un sens qui est largement idéalisé, mieux vaut connaître les réelles possibilités de nos capteurs sensoriels (pas de capteur d’énergie) pour éviter toute dérive idéologique.

lien avec le site de zététique :
 http://www.zetetique.fr/index.php/dossiers/370-protocole-magnetisme-2012

Le marché du New Age

Les croyances culturelles continuent de vivre leur vie au sein du domaine du bien-être d’autant que l’être humain reste davantage consommateur d’ésotérisme et de magie, que de chimie et de biologie.
L’arrivée du New Age dans les années 60/70 en France amène de nouvelles utopies spirituelles aux pouvoirs salvateurs.  De multiples pratiques magiques de santé émergent chaque année…
Anisi la plupart des massages de bien-être actuels font encore référence à des “énergies vitales”, des méridiens, des chakras, à du magnétisme ou à des pouvoirs magico-thérapeutiques… C’est leur héritage culturel naturel ! C’est aussi parce que l’Occident à acquis un bon niveau sanitaire qu’il laisse fleurir ces pseudo-thérapies qui ne sont que le défaut d’une qualité de vie.

La Massorelaxation ou l’organisation d’une gestuelle à visée relaxante

Si la massokinésithérapie a su organiser une gestuelle pour restaurer la liberté fonctionnelle du corps ; si l’esthétique nourrit la peau par ses soins pour préserver notre capital beauté, la massorelaxation elle, organise sa gestuelle pour le plaisir de la sensation dont découle la relaxation ou la détente psychocorporelle.

L’école de Massorelaxation TOULOUSE ESTHETICA a choisit elle, de se dégager de l’héritage du New Age et de son cortège de croyances obscurantistes, pour offrir des formations avec une qualification et une déontologie rationnelle du Bien-être. Aujourd’hui, et pour éviter aux amateurs de massage de pieds les impasses de la réflexologie (on ne peut pas stimuler les organes par les pieds) nous avons par déclinaison, créé le concept de podorelaxation avec la formation qualifiante de Podorelaxologue®.

MC Hauet consultante et formatrice / 06 63 06 38 90
www.massorelaxation.fr

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.