Identifier les symptômes d’une allergie respiratoire

Une allergie respiratoire ou pneumallergène est définit comme étant une réaction excessive et inappropriée du système immunitaire de l’organisme causée par un contact avec un allergène qui est un corps étranger. Comme il s’agit ici d’un problème d’ordre respiratoire, l’allergène est ainsi inhalé par le patient. On distingue deux formes d’allergie respiratoire : l’asthme allergique et la rhinite allergique.

Symptômes et manifestations d’une allergie respiratoire

La rhinite allergique se manifeste par des signes cliniques quantifiables par un score appelé score de P.A.R.E.O. :
– P pour prurit désigne des démangeaisons du nez ou du palais, voire même des deux en même temps.
– A pour anosmie qui est la perte de l’odorat
– R pour rhinorrhée durant lequel le nez coule
– E pour éternuements
– O pour obstruction nasale c’est-à-dire quand le nez est bouché

On peut également être atteint de sinusite allergique ou de conjonctivite allergique dans ces cas-là.

En outre, l’asthme allergique se manifeste par les symptômes suivants :

– Difficultés à respirer
– Une respiration qui siffle
– Des sensations d’oppression dans la poitrine,
– Un essoufflement considérable après l’effort
– Une toux d’irritation

Ces symptômes peuvent surgir à n’importe quel moment et peuvent même ne se manifester que plusieurs années après l’exposition à l’allergène.

Préventions d’une allergie respiratoire

Certaines personnes ont une prédisposition génétique à l’allergie respiratoire. Elles ont ce qu’on appelle un terrain atopique. Dans ce cas, il n’y a aucun moyen pour prévenir la maladie. Cependant, il est possible d’éviter son aggravement en évitant le tabagisme, aussi bien actif que passif. Par ailleurs, les surinfections virales ainsi que la pollution sont également des facteurs qui aggravent une allergie respiratoire. Il est ainsi important de ne pas fumer et d’éviter les expositions aux fumées de cigarettes. Aussi, il est déconseillé de pratiquer des activités physiques durant les pics de pollution. Les personnes sujettes aux allergies respiratoires sont également tenues de rester le plus souvent chez elles.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.