Grossesse, accompagnées de transpirations et de bouffées de chaleur

Les bouffées de chaleur pendant la grossesse sont rarement abordées, car elles ne touchent pas toutes les femmes enceintes. Il est vrai qu’on évoque davantage les bouffées de chaleur liées à la ménopause.

Pourtant, l’intensité et la gravité des crises sudorales sont autant handicapantes et gênantes Les bouffées de chaleur pendant la grossesse sont rarement abordées, car elles ne touchent pas toutes les femmes enceintes. Il est vrai qu’on évoque davantage les bouffées de chaleur liées à la ménopause.

chez les femmes enceintes que pour chez les femmes ménopausées. Il est donc important de les prendre en charge avec des méthodes douces pendant la période de grossesse.

Qu’est-ce qui provoque les crises sudorales chez la femme enceinte ?

Le premier conseil à retenir pour les femmes enceintes qui souffrent de bouffées de chaleur est d’éviter les compléments alimentaires et autres traitements à base d’hormones végétales, disponibles sur le marché (les isoflavones, les phytoestrogènes). Elles sont très efficaces contre les bouffées de chaleur, mais elles peuvent interférer avec la grossesse et certaines sont même avortives.

Les causes des bouffées de chaleur pendant la grossesse sont liées aux changements hormonaux. La période d’aménorrhée provoque des effets similaires à la ménopause : les règles s’arrêtent car le taux d’œstrogènes est faible. La première conséquence de ce phénomène est la dilatation des vaisseaux sanguins situés à la surface de la peau. C’est elle qui déclenche la transpiration excessive ainsi que la sensation de chaleur. Chez certaines femmes, l’état de grossesse provoque également l’hyperthyroïdie, c’est-à-dire une surproduction de la thyroïde, responsable de la sudation abondante.

Comment venir à bout des bouffées de chaleur ?

Le changement de mode de vie peut se révéler incontournable quand on a des bouffées de chaleur surtout en début de grossesse. Le port de vêtements amples et en fibres naturelles est vivement conseillé. Des articles vestimentaires sont spécialement conçus pour les femmes enceintes afin qu’elles puissent vivre leur grossesse dans de meilleures conditions.

Lors des sorties, il ne faut pas oublier d’emporter un mini-ventilateur ou un brumisateur pour se rafraîchir surtout pendant la saison chaude. Elles doivent éviter de s’exposer inutilement au soleil et prendre des douches tièdes dès que la vague de chaleur arrive.

Lorsqu’elle est très importante, la transpiration nocturne ou diurne peut nuire à la qualité du sommeil chez les femmes enceintes. La nuit, il faut donc privilégier les vêtements pour absorber la sueur et utiliser du talc. L’autre astuce consiste à ne pas dépasser les 17°C pour la température de la chambre à coucher. Il faut également opter pour les multicouches afin de pouvoir les retirer une par une en fonction de l’évolution de la température extérieure. Il ne faut pas oublier donc de s’hydrater suffisamment.

Les THS et phytothérapie sont à éviter absolument pendant la grossesse, il ne faut pas jouer, c’est trop sérieux.

Par contre pour les périodes de ménopause et de pré-ménopause, après 40 ans, accompagnées de sueurs nocturnes et de bouffées de chaleur, il existe de nombres solutions plus douces que le THS (traitement hormonal substitutif), comme la phytothérapie qui est également très efficace.

–>à voir aussi cet article sur les bouffées de chaleurs

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.