Faut-il se laisser tenter par l’assurance vie au Luxembourg ?

L’assurance vie au Luxembourg a connu un véritable engouement depuis 2008. Elle est devenue le placement préféré des Français, surtout les plus aisés, avec une collecte nette évaluée à environ 20 milliards d’euros en 2014. Qu’est-ce qui rend l’assurance vie luxembourgeoise si spéciale ? La réponse dans cet article.

L’assurance vie luxembourgeoise, c’est quoi ?

Avant d’aborder les avantages de cette assurance, il est important de rappeler de quoi il s’agit vraiment. L’assurance vie luxembourgeoise est un contrat d’assurance par lequel une compagnie d’assurances s’engage, contre le paiement d’une prime, à verser une rente à une autre personne appelée bénéficiaire en cas de décès du souscripteur ou à une date donnée. Cette souscription est utilisée au Luxembourg comme un véhicule d’épargne. Chaque contrat est défini en fonction de plusieurs critères : nationalité, pays de résidence, intérêt du souscripteur, devise, etc. Il est généralement réalisé sur mesure afin d’optimiser les aspects fiscaux et juridiques. Sa durée peut être déterminée ou viagère.

Les avantages de l’assurance vie luxembourgeoise

Il est vrai que l’assurance vie luxembourgeoise s’apparente beaucoup à l’assurance vie française, mais elle a ses spécificités. Elle présente des avantages en matière d’imposition, de sécurité du capital et de transmission du patrimoine :

– Une fiscalité à la fois neutre et évolutive
La souscription à une assurance vie au Luxembourg ne présente aucun avantage fiscal spécifique. C’est la fiscalité du pays de résidence de l’assuré qui est directement appliquée. Si l’assuré change de pays, la fiscalité change aussi sans que le contrat ne subisse une modification. Au même titre qu’un contrat français, il est important de bien rédiger la clause bénéficiaire. Pour optimiser les droits de succession au second décès, il faut prévoir des clauses bénéficiaires démembrées.

– Les placements sont sécurisés
Au Luxembourg, le régime de protection du capital est supérieur à celui appliqué en France. En effet, les capitaux investis sont garantis sans limites alors qu’en France ils sont limités à hauteur de 70 000 €. Les souscriptions des clients sont séparées des fonds propres et des actifs des créanciers et actionnaires de l’assureur afin de protéger au maximum les actifs des clients. C’est la raison pour laquelle, on dit souvent que ce pays bénéficie du « super privilège ». En cas de défaillance de l’assureur, les clients bénéficieront d’une sécurité exceptionnelle, car ils sont légalement les créanciers de premier rang. Au Luxembourg, les activités des assureurs sont supervisées par l’établissement public appelé CAA (Commissariat Aux Assurances). Par ailleurs, la stabilité politique et juridique de ce pays est un élément de sécurité non négligeable pour les contrats d’assurance vie.

– Une gestion financière sur mesure
Les contrats d’assurance vie luxembourgeoise de plus de 250 000 euros bénéficient d’une souplesse exceptionnelle. En effet, l’assuré peut choisir la devise (dollars, franc suisse, livre sterling…) qui lui convient, transférer des titres dans son contrat et bénéficier d’une gestion personnalisée par le biais des fonds dédiés. Il peut également y loger des produits dérivés et des options ou investir sur des matières premières. En somme, les options et avantages sont illimités et le souscripteur bénéficie d’une grande liberté d’action. Toutefois, il faut avoir au moins 100 000 euros pour bénéficier des contrats intéressants.

Autres points forts du contrat luxembourgeois

Certains expatriés français bénéficient d’une exonération d’ISF sur leurs actifs étrangers pendant cinq ans. Il s’agit de ceux qui ne sont pas fiscalement domiciliés en France au cours des 5 dernières années et qui souhaitent se rétablir dans le pays. Contrairement au contrat français, le contrat d’assurance vie luxembourgeois offre la possibilité de changer de droit applicable en cas de changement de pays (en Europe).
En conclusion, l’assurance vie luxembourgeoise est une option non négligeable pour les personnes aisées.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.