Des produits avec ou sans paraben

Le paraben a des propriétés antibactériennes et antifongiques, il est généralement utilisé dans les cosmétiques comme un conservateur.

Dans ce secteur, 6 sont autorisés :

–          Le méthylparaben,

–          l’éthylparaben,

–          le propylparaben,

–          le butylparaben,

–          l’isopropylparaben,

–          et l’isobutylparaben

Utilisé dans les crèmes ou autres produits de beauté, ils protègent des contaminations bactériennes. Loin d’être inoffensifs, il a été prouvé que certains agissent comme des perturbateurs endocriniens. Certaines études non validées démontrent le caractère cancérigène du parabène et des corrélations avec le cancer du sein. Quoi qu’il en soit la question de la toxicité se pose. Pourtant en 2005, l’agence nationale de sécurité du médicament s’est prononcée favorablement à la poursuite de l’utilisation de quatre parabènes couramment utilisés.

Les alternative naturelles

Les conservateurs semblent pourtant indispensables à la conservation des cosmétiques, il faut savoir qu’il existe de nombreuses alternatives.

Dans les produits bio, les parabènes sont proscrits et remplacés par de l’acide déhydroacétique et de l’alcool benzoïque pouvant être allergisant. Ainsi fleurissent dans les rayons des multitudes de produits bio ou non brandés « Sans Parabens » ou « sans conservateur », cela devient un véritable argument marketing.

Il existe aussi des parabènes naturels contenus dans certains aliments comme l’orge, la carotte ou encore les produits fabriqués par les abeilles comme la gelée royale ou propolis…)

Certaines huiles essentielles naturelles peuvent être utilisées en tant qu’agent conservateur. Des produits comme des crèmes, soins ou huile corps bio… sont réalisés à partir de produits naturels avec des huiles essentielles pour leur qualité antibactérienne et antioxydante. Dans ce cas, certains produits ne sont pas adaptés à tous publics (à ne pas utiliser par les femmes enceintes et jeunes enfants) et peuvent poser des risques d’allergies mais l’ensemble de ces risques est à minorer par rapport aux risques des conservateurs synthétiques.

Enfin, le fait de conditionner les crèmes et soins dans les flacons fermés qui ne seront pas en contact avec l’air permet de les préserver de toute contamination extérieure.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.