Décompresser en chantant

Les vibrations musicales influent positivement sur notre organisme et notre moral lorsqu’on chante. Des chercheurs ont prouvé que chanter est comme un tranquillisant naturel. Chanter permet à la fois d’apaiser nos nerfs et de stimuler nos esprits.

Des bienfaits avérés

Tout est dans les endorphines, des hormones associées aux sensations de plaisir, produites par exemple quand on chante. D’autres hormones pourraient avoir un rôle majeur : les ocytocines. Celles-ci allègent surtout l’anxiété et le stress. L’ocytocine crée aussi un sentiment de confiance. Ces deux hormones sont produites quand on chante ou écoute une musique qu’on aime.

Des bienfaits cumulatifs

Les bienfaits de chanter sont cumulatifs. Ça permet de se détendre d’avoir un esprit détendu. De plus, ça stabilise notre rythme cardiaque. Cet avantage spécifique s’accentue quand on chante en groupe. Chanter permet également de libérer une personne d’une anxiété. Chanter, dans ce cas, est aussi efficace que la benzodiazépine, mais sans risque de dépendance. Au contraire, la musique procure du plaisir alors que la benzodiazépine fait des esclaves des médicaments. Sinon, chez les personnes âges, chanter améliore la santé et le bien-être. Tous ces bienfaits ont été découverts grâce à de nombreuses recherches qui sont aujourd’hui complémentaires.

Chanter en groupe, c’est encore mieux !

Chanter en groupe, particulièrement, procure des sensations satisfaisantes et thérapeutiques même si le son produit par les instruments est de qualité médiocre, selon les scientifiques. De plus, le plaisir que l’on ressent en chantant est partagé avec les autres membres du groupe. Cela contribue aussi, en quelque sorte, à souder ou à consolider des liens sociaux et familiaux. On n’a pas besoin d’avoir une voix de ténor ou soprano pour prendre plaisir à chanter en groupe. Le fait de faire quelque chose qu’on aime suffit amplement.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.