Connaissez-vous les matériels médicaux de diagnostic ?

De nos jours, le monde de la médecine ne cesse d’évoluer et de faire des miracles. Il est bien connu que les médecins utilisent des appareils peu communs pour nous soigner, des appareils dont on a tous un peu peur. Ils diffèrent selon les branches de médecine et les spécialités, mais sont tout aussi efficaces les uns les autres. Pour effectuer un diagnostic, le médecin généraliste utilise un stéthoscope, les autres branches ont quant à eux des appareils différents qui font toute leur réputation et leur distinction. Ils sont destinés à déceler la maladie et sa cause réelle et à donner un constat plus sûr et approfondi.

Le diagnostic en cardiologie

Lorsqu’on va chez le cardiologue pour vérifier l’état de notre cœur, il utilise sur nous un appareil appelé électrocardiographe qui met en évidence une représentation graphique de l’activité électrique de notre cœur. Elle est liée aux changements de potentiel électrique des cellules effectuant la contraction et des cellules responsables de l’automatisme et de la conduction des influx.

Notons que l’être humain est un conducteur d’électricité, des électrodes sont alors posées sur la peau. L’électrocardiographie ou ECG est le processus par lequel on vérifie l’état du cœur, l’électrocardiographe est l’appareil, l’électrocardiogramme est l’activité électrique du cœur que l’on recueille et l’électrocardioscope, l’appareil qui affiche l’activité. Il est nécessaire de faire une différence entre ces trois appellations. Le diagnostic d’un patient ne prend que quelques minutes grâce à cet appareil et les résultats sont vite donnés, contrairement aux différentes analyses que l’on fait d’habitude. Il peut être effectué par n’importe quel spécialiste possédant l’appareil, mais la lecture de l’électrocardiogramme est plus complexe. Un médecin généraliste peut nous faire passer les tests et nous demander de contacter un spécialiste pour l’interprétation des résultats pour être sûr. Généralement, le mieux est de toujours aller voir un spécialiste pour les tests et l’interprétation. Les anomalies ainsi que les éventuelles maladies y seront mieux diagnostiquées.

Chez le nutritionniste

Pour un régime après un accouchement ou juste pour perdre du poids et même pour prendre du poids, on consulte un nutritionniste pour nous aider dans le processus. Le nutritionniste utilise une balance impédancemètre qui permet de mesurer la quantité de graisse, de muscle et d’eau du corps humain. C’est de par le résultat obtenu qu’on décide de faire un régime ou non et quels aliments prohiber. Même pendant un régime, on peut s’assurer des pertes de poids.

ecg2

Cet appareil fonctionne en envoyant une intensité électrique de niveau moindre. Pour pouvoir monter dessus, il faut se préparer, comme pour toute analyse médicale à faire. Il faut être à jeun depuis 4 heures, ne pas boire d’alcool, ne pas avoir effectué des efforts physiques, être allongé sur le dos pendant un quart d’heure et ne pas être en période de menstruation pour les femmes. Si ces conditions ne sont pas respectées, le résultat peut être faussé, ce qui pourrait entraîner l’effet contraire au régime. Les aliments que l’on devrait prohiber pourraient être ceux prescrits et la personne gagnera encore plus de poids.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.