Comment anticiper la réforme de la complémentaire santé des entreprises ?

Dans le cadre de la réforme ANI (Accord National Interprofessionnel), toutes les entreprises devront avoir souscrit une complémentaire santé pour leurs salariés au 1er janvier 2016. A l’approche de cette date fatidique, voici quelques conseils pour bien anticiper ce changement important.

Retour sur la réforme de l’ANI

Quelle que soit leur taille ou encore leur statut juridique, toutes les entreprises devront souscrire une complémentaire santé pour l’ensemble de les salariés,d’ici au 1er janvier prochain. En pratique, la cotisation de cette complémentaire devra être payée à 50% par l’employeur et à 50% par le salarié. Une nouvelle obligation sociale qui, certes, a un coût, mais qui est réellement profitable aux entreprises. Tout d’abord, parce que ces complémentaires financées en partie par l’entreprise sont un moyen efficace de fidéliser les salariés en leur apportant un avantage social. Une démarche bénéfique à l’image de toute société. De plus, ces contrats ouvrent droit à des avantages fiscaux. Sachez en effet que les contributions patronales sont exonérées de cotisations sociales s’il s’agit de contrats responsables, soit la très grande majorité des contrats proposés.

Complémentaire santé des entreprises : quels avantages pour les salariés ?

Cette nouvelle réforme permet aux salariés de doper leur pouvoir d’achat, en profitant d’une complémentaire santé moins chère. Ils peuvent ainsi disposer d’une meilleure couverture que par le biais leurs contrats individuels, notamment pour la prise en charge des soins dentaires ou optiques, si mal remboursés par la Sécurité Sociale.De plus, pour certains, cette réforme est l’occasion de disposer enfin d’une complémentaire santé ! En 2013, pas moins de 4 millions de personnes1 n’étaient pas couverts, parmi lesquels, de nombreux salariés, parfois amenés à se passer de soins, faute de moyens. Une avancée majeure pour toutes ces personnes.

Comment anticiper cette réforme ?

Vous n’avez pas encore choisi votre complémentaire groupe ? Ne tardez plus à agir. Il est primordial de vous mettre en conformité avant la date fatidique du 1er janvier. D’ailleurs, à défaut, vos salariés pourraient vous réclamer leur dû. Alors, soyez vigilant ! Tout d’abord, veillez à choisir une complémentaire santé adaptée aux besoins des salariés, pouvant être très différents selon les profils. De nombreuses formules vous sont proposées. Parmi elles, des complémentaires au prix relativement élevé mais assurant un avantage social conséquent ou à l’inverse un socle minimal à compléter de façon individuelle. A vous de réfléchir aux meilleures formules. N’hésitez pas à en parler à vos salariés et à négocier ces différents choix avec eux pour que votre décision, quelle qu’elle soit, soit bien comprise et bien acceptée.

Vous pouvez également consulter un assureur spécialisé, qui a signé des accords de branche dans votre métier, comme Mapa Assurances, qui se concentre sur l’assurance des commerçants et artisans des métiers de bouche.

Enfin, n’hésitez pas à consulter différents assureurs avant de statuer et effectuez des simulations. Préparez ce tournant important en choisissant l’assureur qui offre les meilleures garanties au meilleur prix !

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.