Ce qu’il faut savoir sur la mutuelle santé

Les remboursements de la Sécu restent souvent partiels. Les mutuelles Santé existent pour alléger les dépenses de santé. Que faut-il savoir au préalable sur ces types d’assurance avant toute souscription ?

Pourquoi adhérer à une mutuelle santé est nécessaire ?

La Sécurité sociale (ou assurance maladie) effectue certes des remboursements des dépenses de santé mais ceux-ci restent partiels. Elle couvre en totalité ou en partie les frais qui sont à la charge des assurés. Il est recommandé d’adhérer à une mutuelle santé puisque la Sécu ne rembourse pas tout.

Pour que les assurés puissent faire face aux dépenses restantes qui leurs incombent, les prestations de la mutuelle sont fortement sollicitées. Elles s’appliquent aux remboursements que l’assurance maladie ne prend pas en charge ou du moins partiellement.

Que rembourse une mutuelle santé ?

Une mutuelle santé prend en charge le remboursement total ou partiel des consultations, des factures de pharmacie, des frais d’hospitalisation, de l’opticien et du dentiste. Bon nombre des prestations fournies prennent en charge des cas qui sont exclus de tout remboursement par l’assurance maladie obligatoire.

Les mutuelles santé sont très diversifiées et peuvent proposer différents services associés (prévention, assistance ou suivi personnalisé). Chaque assuré devra choisir le niveau de couverture qui lui conviendra en fonction de ses besoins.

Comment chaque assuré évaluera ses besoins de couverture en mutuelle santé ?

Différents paramètres sont pris en compte dans l’évaluation de ces besoins de couverture. Y sont intégrés :

– l’âge de l’assuré,

– la composition de son foyer et sa situation familiale,

– ses besoins en soins actuels ou futurs,

– ses habitudes de consommation de soins.

Il ne faut pas oublier que le prix proposé par la mutuelle santé constitue un facteur important dans toute prise de décision.

La solution : chercher la meilleure mutuelle au meilleur prix

Après avoir défini les garanties qui doivent figurer dans le contrat d’assurance santé, il faut ensuite chercher le meilleur rapport qualité/prix. Une comparaison des garanties et des prix s’impose, notamment en fonction des critères suivants :

– le taux de remboursement s’exprimant souvent en pourcentage de prise en charge ;

– les pathologies prises en charge et les autres qui sont exclues ;

– la prise en charge ou non du forfait hospitalier et les autres forfaits sur les actes de plus de 91 euros ainsi que la franchise médicale en pharmacie ;

– les limites de la prise en ;

– le délai de remboursement ou les avantages de paiement (avance des frais, tiers payant,…).

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.