Avoir quelques notions sur la chute de cheveux

Le fait de perdre une quantité importante de cheveux peut mettre l’homme et la femme dans un état de nervosité grave. La perte d’une cinquantaine de cheveux, voire dans les centaines en une journée est un phénomène physiologique. On peut donc facilement reconnaître une alopécie juste en regardant son peigne le matin ou son oreiller. Cependant, cette chute est déclenchée par plusieurs facteurs, il y a outres, les causes liées à l’organisme et ses fonctionnements, mais également les causes dites exogènes. On peut classer l’alopécie en deux catégories à savoir celle qui peut être cicatrisée et l’autre, non.

Les causes déclenchant d’alopécie

Nombreuses sont les facteurs qui peuvent être à l’origine d’une chute de cheveux. Il y a ceux qui sont de nature externe. En effet, le problème peut se présenter après avoir porté durant plusieurs années une casquette ou un chapeau. Le fait d’exercer un brossage trop fort peut aussi avoir une conséquence néfaste sur les follicules pileux qui sont les lieux d’élaborations des poils de cheveux. L’utilisation fréquente des produits chimiques tels que les colorants, décolorants et shampooings aura également des répercussions sur les tiges capillaires. Enfin, être tout le temps exposé sous une chaleur intense sans protection peut nuire aussi à notre cuir chevelu.

Mais outre ces causes non-liées à l’organisme, il y a les facteurs endogènes. On peut apercevoir de nombreuses formes de perte de cheveux, à savoir une alopécie secondaire à une radiothérapie ou associée à une chimiothérapie. Cette forme s’observe surtout durant ou après le traitement d’une personne atteinte de cancer. En général, les molécules des médicaments sont destinées aux cellules malades mais durant la thérapie d’un cancéreux, les médicaments agissent en même temps sur les cellules cancéreuses et les cellules non atteintes surtout celles qui sont responsables des poils de cheveux. Il y a aussi d’autres facteurs qui peuvent engendrer ces chutes comme les infections, le diabète, la maladie du foie et la sous-alimentation conduisant à des carences en oligo-éléments. Ces causes sont classées parmi les alopécies diffuses.

Les mesures à prendre

L’alopécie peut être irréversible ou non selon la cause. Dans le cas d’une chute de cheveux après radiothérapie, on ne peut rien faire, juste mettre donc une perruque. Pour les alopécies diffuses, il faut consulter un médecin pour en savoir les causes et ainsi de les corriger. Par contre, les mesures auxquelles on peut recourir pour les causes d’origines exogènes sont toutes simples, il suffit de savoir l’élément déclenchant et ensuite de l’éviter.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.