ZOOM SUR LES HYDROLATS

Qu’est-ce qu’un hydrolat ?

Les hydrolats que l’on nomme aussi hydrosols ou eaux florales sont les proches cousins des huiles essentielles car ils contiennent les mêmes molécules aromatiques. En effet, lors de la distillation d’une plante on obtient d’un côté l’huile essentielle (associée à l’élément air de par sa volatilité) et de l’autre l’hydrolat (associé à l’élément eau car il s’agit tout simplement d’eau imprégnée des mêmes molécules que celles de l’huile essentielle). Ces deux produits contiennent les informations énergétiques de la plante dont ils sont issus. Ils présentent également des principes actifs et des effets similaires.

La grande différence se situe au niveau des contre-indications que peuvent présenter les huiles essentielles. Les hydrolats avec une concentration de principes actifs bien inférieure ne font l’objet d’aucune réserve d’utilisation. Ils ont aussi l’avantage d’être hydrosolubles et de ne pas nécessiter l’emploi d’un corps gras pour leur utilisation. Cependant, ne vous méprenez pas, une moindre concentration ne signifie pas une moindre efficacité. Bien au contraire !

Alors faut-il plutôt s’orienter vers une huile essentielle ou un hydrolat ?

Leurs propriétés ne sont pas tout à fait identiques. On trouve dans les huiles essentielles les composants liposolubles de la plante alors qu’on trouve dans les hydrolats ceux qui sont hydrosolubles. Comme précisé précédemment, les hydrolats ne présentent aucun danger, ils ne contiennent aucune substance irritante, et sont pour la plupart bien tolérés par les muqueuses. On peut également signaler qu’il n’y aura aucun effet d’accoutumance ou d’interaction médicamenteuse lors d’une cure d’hydrolat. Il s’agit donc d’une forme de thérapie particulièrement adaptée aux enfants, aux personnes fragiles, aux femmes enceintes, aux personnes âgées.

A quoi servent-ils ?

L’hydrolathérapie est une branche de l’aromathérapie. Son champ d’action est dit holistique car l’utilisation des hydrolats permet d’agir à la fois sur le corps et l’esprit en tant que thérapie d’ensemble. Ces eaux aux propriétés étonnantes agissent sur le terrain, cher aux naturopathes. Leurs effets bénéfiques s’appliquent à toutes sortes de maux, qu’il s’agisse de combattre les infections, stimuler les défenses immunitaires, améliorer l’état digestif, apaiser les problèmes de peau, cicatriser les blessures, calmer les états colériques ou nerveux. Une autre possibilité d’utilisation des hydrolats est la confection de produits cosmétiques à usage externe, ou comme purifiant atmosphérique. Pour une utilisation plus inattendue n’hésitez pas à les incorporer à vos recettes de cuisine, l’hydrolat de fleur d’oranger, pour ne citer que celui-ci, est particulièrement prisé dans pâtisseries.

Comme vous pouvez le constater les hydrolats peuvent rapidement devenir indispensables à qui souhaite avoir à portée de main un produit naturel tout terrain.

Comment s’en servir ?

Rien de plus simple !

Par voie interne : C’est la voie orale qui sera la plus efficace d’un point de vu thérapeutique. En général il suffit de boire un verre d’eau par jour auquel on ajoute une cuillère à café d’hydrolat ou bien tout au long de la journée dans un litre d’eau non gazeuse à raison d’une cuillère à soupe. Le mieux est de prévoir une cure de 20 jours. Pour les problèmes d’ordre émotionnels ou énergétique la cure idéale s’étalera plutôt sur 40 jours.

Les autres modes d’utilisation par voie interne sont les gargarismes, les rinçages de la bouche, du nez, des oreilles et des yeux. Les hydrolats peuvent également s’avérer de précieux alliés en cas d’infections gynécologiques, en irrigations vaginales.

Par voie externe : Les hydrolats font d’excellents produits cosmétiques naturels très utiles pour apaiser les problèmes de peau (acné, eczéma, psoriasis …). Il suffit des les appliquer purs à l’aide d’une compresse ou de les vaporiser directement sur la peau. Pour les plus créatifs il est possible de confectionner des crèmes ou des masques à partir d’une base neutre. N’hésitez pas à expérimenter et à vous faire plaisir.logo

Quelques hydrolats essentiels (liste non exhaustive):

Problèmes respiratoires :

Pin sylvestre, cyprès, thym, achillée

Problèmes digestifs :

Basilic doux, menthe poivrée, marjolaine, cannelle écorce

Problèmes cardio-vasculaires :

Lavande vraie, fleurs d’oranger (hypertension), bois de santal, cyprès (varices), achillée, nard (hémorroïdes)

Peau :

Nard (psoriasis), achillée (eczéma), camomille bleue (allergie cutanée), lavande vraie (acné), cyprès (peau grasse), bois de santal (peau sèche)

Ostéo-articulaires :

Genévrier (arthrite, arthrose), laurier noble, bois de santal

Psycho-émotionnel :

Laurier noble, millepertuis, camomille romaine, fleurs d’oranger

photo

 

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.