Un régime alimentaire pour les sportifs :

Pour mieux pratiquer un quelconque sport sans risque, il important de suivre le régime alimentaire adéquat. Il est de mise d’adopter une attitude qui combat l’habitude instinctive qui a tendance à composer la dépense d’énergie alimentaire. Des menus spécifiques peuvent augmenter les performances en pratique et assurent la bonne santé pour une pratique continuelle.

Quel régime alimentaire à adopter :

Et l’on s’hydrate bien, pendant, avant et après l’entraînement. Boire de l’eau potable plus de 1 litre par heure au minimum est la première condition sine qua none d’une bonne alimentation sportive. Notamment après chaque pratique déshydratante, composer l’eau est impératif. Sinon, il faut prendre en compte les besoins particuliers du sportif, selon l’exercice, les dépenses énergétiques ainsi que la durée de chaque séance. C’est en cette fonction qu’on doit varier la nourriture et les heures du repas.

Poux ceux qui effectuent des mouvements plus hardant comme dans le sport intense, la dépense énergétique peut atteindre de mille calories par jour à combler. Se nourrir avec plus des aliments plus énergiques tels boissons énergétiques, gels, barres de céréales peuvent être instinctifs et c’est encouragé, mais il faut également des compléments comme l’oméga 3, des protéines, des huiles végétaux, etc.

Eviter surtout les aliments nuisibles au bon fonctionnement de l’organisme comme les épices, l’alcool, trop de vinaigre et même les aliments encore en température brulante. Les aliments refroidis comme les yaourts glacés, ne sont pas déconseillés seulement, il faut laisser le corps se stabiliser avant d’en manger. La température trop contraire au corps peut provoquer un arrêt cardiaque.

Comment manger ?

Pour favoriser la récupération, on déjeune après d’un repas complet  : fruits, légumes, viande ou poisson accompagné de matière grasse végétale, féculents complets. Puisque chaque aliment à ses apports nutritives alors, la variation reste la meilleur technique pour se nourrir de tout besoin de corps. En principe, on change l’aliment de chaque jour fruit sec, des pattes, du riz, etc.

Régler le temps du repas permet également une bonne digestion est favorable pour le cycle de vie cellulaire du corps. Ainsi, il faut environ trois heures de décalage entre le repas et la séance sportive, notamment avant séance. Quelqu’un de sportif doit impérativement manger 3 fois par jour au minimal.

Le gras, il y a du bon dedans. Seulement, c’est toujours prudent de contrôler sa consommation avant et pendant l’activité physique. Les mauvais gras sont difficiles, une digestion fatigante pour l’estomac, nécessitent plus de temps.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.