Tribune « Mon langage Corporel révélateur de soi »

Comment le langage de notre corps montre qui nous sommes ?

Avez-vous déjà essayé de vous concentrer sur ce que vous faites de votre corps ?

Etes-vous plutôt du genre jambes croisées, replié sur vous-même ou les bras étalés ?

Donc, si nous apprenons à ajuster nos mouvements, cela pourrait considérablement changé votre façon d’être.

De tous temps, l’Homme est intéressé par le langage corporel et est fasciné par le langage corporel des autres.Une interaction maladroite, ou un sourire, un regard méprisant, ou encore un clin d’œil vraiment déplacé, ou même peut-être quelque chose comme une poignée de main nous interpelle étrangement.

En effet, la moindre poignée de main ou son absence, peut avoir un impact primordial sur notre comportement et cela pendant des mois entiers.

Alors, bien entendu quand nous pensons aux comportements non-verbaux ou au langage corporel, nous pensons communication, nous pensons interaction. Qu’est-ce que votre langage corporel me communique ? Qu’est-ce que le mien vous communique ?

Les sociologues ont passé beaucoup de temps à analyser les effets de notre langage corporel, ou le langage corporel des autres, sur le jugement et il en ressort que nous déduisons et jugeons énormément à partir du langage corporel.

Ces jugements peuvent influencer des événements significatifs de la vie, comme qui nous embauchons, à qui offrir une promotion ou qui draguer !

Des chercheurs de la TuftsUniversity ont démontré que dans la relation « médecin patient », la gentillesse du médecin était le critère le plus important, le fait d’aimer la qualité de la relation avec son médecin et non sa compétence médicale directe.

Plus spectaculaire encore des chercheurs de Princeton, ont démontré que le jugement des visages des candidats politiques en une seule seconde, prédit 70 % des résultats, et même dans le numérique, les émoticônes bien employées lors de négociations en ligne peuvent faire donner plus de valeur suite à leur consultation. Autant d’arguments qui motivent nos hommes et femmes politiques à se relooker.

Donc, lorsque nous pensons non-verbal, nous pensons à commander notre jugement sur les autres, comment nous jugent-ils et quels en sont les conséquences…. Par contre, nous avons trop souvent tendance à oublier l’autre auditoire affecté par notre non-verbal, à savoir nous-même.Nous sommes aussi influencé par notre non-verbal, par nos pensées, par nos sentiments et notre physiologie.

Je suis psycho-somathérapeute, j’exerce en neurosciences en entreprise, à l’université et dans une grande école de management des ressources Humaines, et j’exerce également l’hypnose et la PNL au sein de mon cabinet.

Ces réflexions neuro-sociales et neuro-cognitives, m’ont amenées à m’intéresser aux techniques de développement d’influence et de pouvoir.

Quelles sont les expressions non-verbales de pouvoir et de domination ?

Dans le règne animal, et pas seulement chez les primates, il s’agit d’étendre le plus possible son corps. L’animal grandi, s’étire et prend de l’espace. Les humains font la même chose, ils s’ouvrent. Nous le faisons quand nous avons un espèce de pourvoir chronique. Regardez comme un vainqueur de 100m se sent tout puissant à l’arrivée en ouvrant ses bras sur le côté lorsqu’il franchit la ligne d’arrivée!

Des chercheurs américains ont démontré que les personnes nées voyantes ainsi que les personnes nées aveugles, font ce geste quand ils remportent une compétition sportive. Le fait qu’ils n’aient jamais vu personne faire ce geste n’a pas d’importance.Ils le font, les bras en l’air, en V, le menton légèrement relevé.

Et que faisons-nous quand nous nous sentons impuissants ? Nous faisons exactement le contraire, nous nous refermons les bras croisés, nous nous recroquevillons, nous nous faisons tout petit. Nous ne voulons pas nous cogner contre la personne près de nous. Les humains et les animaux font une fois de plus la même chose.

Et lorsqu’on réunit des personnalités au pouvoir élevé, très souvent les personnes parlent ensemble debout en se joignant les mains . Lorsqu’il s’agit de pouvoir, nous avons tendance à compléter l’attitude de l’autre.

Par exemple, lorsque j’enseigne, je remarque que les étudiants à l’Université montrent véritablement tous les comportements de pouvoirs non-verbaux.

Vous avez des étudiants qui sont comme des « caricatures » quand ils entrent dans la classe, ils vont directement au milieu de la salle avant même le début des cours comme s’ils voulaient occuper tout l’espace. Quand ils s’assoient, ils s’étendent un peu partout.

A contrario, certains d’entre eux s’effondrent presque quand ils entrent  Vous voyez sur leurs visages et leurs corps, ils s’assoient sur leur chaise et se font tout petit, ils lèvent leur bras juste à hauteur de leur visage, pas plus haut.

Des études ont prouvé que cela était lié au sexe de la personne. Les femmes sont beaucoup plus susceptibles d’adapter ce genre de comportement de retrait que les hommes car elles se sentent chroniquement moins puissantes que les hommes.

Les études américaines ont aussi révélé qu’il y avait un lien entre influence, le degré et la qualité de participation des étudiants en classe.

Nous savons que nos comportements non-verbaux influencent fortement sur ce que les autres pensent et ressentent pour nous. Il existe beaucoup de preuves à cet effet. Mais à la question, est ce que nos comportements influent sur ce que nous pensons et ressentons pour nous-mêmes ?Pouvons nous tricher, modifier notre comportement facilement pour paraître plus puissant et plus influent ?

Autant de questions qui restent à débattre dans notre future « Tribune Le langage Corporel révélateur de soi « publiée par Patricia Ardillier.

Patricia Ardillier est membre de la Fédération Européenne des Psychothérapeutes, psychanalystes et psycho-somatothérapeutes, Experte en neurosciences, elle préside la Fondation Humaninnov, Fondation de l’intelligence collective.

Par Patricia Ardillier

Psychanalyste et psycho-somatothérapeute

 

 Plus d’informations sur le site patricia-ardillier-therapie.fr

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.