Rééquilibrer l’oreille interne grâce à la rééducation vestibulaire

La rééducation vestibulaire est exercée par des kinésithérapeutes, qui consistent à soigner des personnes atteintes par les troubles de l’équilibre ou de vertiges. Ces derniers sont liés à la déstabilisation dans l’oreille interne (système vestibulaire).

Les cas des déficits vestibulaires

Les personnes qui souffrent de ces déficits vestibulaires éprouvent des vertiges, des troubles au niveau de la vision et de la perte de l’équilibre. L’UPVD ou syndromes vestibulaires périphériques et unilatéraux atteignent le côté du système vestibulaire. Ils affectent une partie de l’oreille interne. Différents cas sont liés aux déficits vestibulaires : la névrite vestibulaire, le vertige paroxystique positionnel bénin, la labyrinthite, la labyrinthectomie, l’hydropsendolymphatique et la maladie de Ménière. Ainsi, des méthodes sont pratiquées par des professionnels pour le traitement des déficits vestibulaires. Il existe deux méthodes pour les traiter. L’un, la rééducation vestibulaire, c’est-à-dire thérapie neuro-sensorielle, qui s’applique au niveau des sens. L’autre, rééducation de l’équilibre, s’appliquant au niveau mouvement du patient ou neuro-motrice. Ici, nous expliquons la thérapie neuro-sensorielle ou la rééducation vestibulaire.

Les méthodes pour rééquilibrer l’oreille interne

Pour la rééducation vestibulaire, rééquilibrer l’oreille interne est important. C’est grâce à cette méthode que le patient retrouvera toutes aptitudes liées aux mouvements et l’équilibre. Nombreuses façons sont mises au point par des spécialistes pour rééquilibrer l’oreille interne. La stimulation optocinétique, c’est un appareil qui déclenche le nystagmus qui est choisi par le thérapeute. Cela entrainera une déviation posturale. La vidéonystagmoscopie permet de mesurer l’asymétrie ou la symétrie vestibulaire. Le fauteuil rotatoire à haute vitesse consiste à éliminer tous cas « centraux » qui peuvent encore hyper-réagir. Le fauteuil rotatoire à basse vitesse est une technique qui incite le patient à fixer l’extrémité d’une baguette pendant que le fauteuil tourne à une vitesse très basse. La manœuvre libératoire de Sémont dans le VPPB est une manœuvre active qui consacre à vider le canal semi-circulaire. Celle-ci nécessite une personne compétente, car c’est une manœuvre risquée.

Le traitement des déficits vestibulaires ne doit en aucun cas se faire par des personnes non-compétentes. Se référer au vestibulus.com au cas où vous en avez besoin.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.