Quels sont les risques d’une liposuccion et d’une lipoaspiration

La chirurgie esthétique prend de plus en plus d’ampleur, grâce à la technologie. La plus fréquente est la liposuccion et la lipoaspiration, d’ailleurs, c’est la plus pratiquée dans le monde. En quoi consistent-elles et quels sont ces risques ?

Liposuccion et Lipoaspiration

La lipoaspiration et la liposuccion est la même intervention chirurgicale et esthétique, pour plus de précision la liposuccion est une lipoaspiration d’une ou plusieurs zones du corps de la femme. Elle a été inventée par le dermatologue italien Giorgio Fisch dont le principe était de développer la technique de lipoaspiration. Ces termes désignent désormais la même chose même si on utilise souvent le mot liposuccion. Si vous avez l’intention de pratiquer une lipoaspiration lyon ou liposuccion dans votre département, renseignez-vous auprès de la clinique près de chez vous.

En effet la liposuccion consiste à retirer c’est-à-dire aspirer directement la graisse qui se trouve dans des zones du corps et qui sont difficilement éliminé par des régimes amincissants, en utilisant des canules en mousse. Ces zones concernent en particulier : la culotte de cheval, le ventre, les flancs, les cuisses, les genoux, les mollets, les bras et seins.

Son but est de remodeler la silhouette en attaquant ces zones graisseuses. En principe, elle ne dure que dans les 30min mais peut aller jusqu’à 2h en fonction de chaque cas. Pas besoin d’hospitalisation, et même si la patiente passe à l’hôpital, elle n’y reste qu’une seule nuit.

Les jours qui suivent l’opération sont parfois très douloureux, dépendant chaque personne mais pas l’intervention puisqu’elle se fait sous anesthésie générale ou local selon la zone.

Les risques :

La liposuccion est une intervention sûre et ne doit être pratiqué que par un chirurgien qualifié en chirurgie esthétique, plastique et reconstructrice, dans une clinique agréée pour la Chirurgie esthétique. Assurez-vous que la clinique ait ces capacités, pareil pour la liposuccion lyon.

Mais comme toute intervention, elle ne s’est pas épargnée par les risques. Le premier pourrait être lié à l‘anesthésie générale, le docteur vous l’expliquera avant l’intervention, mais c’est très rare à condition que vous la pratiquer dans une clinique agréée.

Les accidents thromboemboliques soient les phlébites ou embolies pulmonaires ne surviennent que si vous l’avez déjà vécu avant. Attention ils sont mortels alors pour éviter tout risque, éviter l’avion au moins quelques semaines après l’intervention. Il y a aussi les saignements peuvent arriver mais sont rares, l’épanchement lymphatique, les nécroses cutanées localisées, la modification de la sensibilité, et l’infection.

Ce ne sont que des complications qui peuvent arriver mais ils sont rares. Sachez que même une simple intervention peut avoir des risques si les deux parties (le patient et le docteur) ne prennent pas les mesures nécessaires afin de faire en sorte que l’intervention fonctionne bien.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.