Quels sont les dangers suite à une augmentation mammaire ?

Une poitrine de faible volume étant le complexe de toutes les femmes, les chirurgiens ont proposé une opération chirurgicale dont l’objectif est de donner l’aspect nécessaire à ses patientes. Or une intervention chirurgicale n’est jamais sans conséquence. Avant toute décision, ayez connaissance des effets négatifs qu’elle pourrait entrainer suite à l’opération.

Les éventuelles complications

Il est à noter que les risques de cancer liés à l’augmentation sein ainsi que les effets négatifs à l’allaitement n’existent point. Ce ne sont que de fausses rumeurs.

Les complications possibles post opératoires sont en général :

· Des anomalies extérieures : se présentant par une asymétrie des seins ou d’une insuffisance du volume obtint. La rupture de la prothèse suite à un choc violent ou à l’implant lui-même pouvant entrainer une inflammation.

· La phlébite avec le risque d’embolie pulmonaire qu’il faut à tout prix éviter. Les conséquences peuvent être graves.

· L’hématome : donc, la résorption est urgente. Si celui-ci n’est pas réussi, une deuxième intervention est obligatoire.

· L’apparition d’un épanchement lymphatique traitée par ponctions répétées, en cas d’échec, vous serez opéré à nouveau.

· L’apparition des kystes épidermiques au niveau de la cicatrice. Un traitement est effectué pour les supprimer.

· Une nécrose partielle est susceptible d’apparaitre se présentant par un nodule plus ou moins dur.

· Un retard de cicatrisation et l’apparition de cicatrices hypertrophiques pouvant même entraîner des cicatrices chéloïdes. Un traitement efficace est indispensable pour les faire disparaitre.

· Le risque d’infection traitée normalement par un antibiotique.

· L’apparition des coques fibreuses sur l’un ou les deux seins en même temps suivi de douleurs. Le chirurgien procèdera à l’ouverture de la coque ou au retrait de l’implant dans des cas plus graves

· L’apparition des plis. Elle est plus fréquente chez les femmes minces.

· L’apparition de vergetures quand la peau de la patiente n’est pas très élastique et ne supporte point le volume obtenu après l’opération

· La perte de la sensibilité des mamelons est un des rares cas apportés, qui pourrait être récupérable en totalité ou partiellement.

Les précautions à prendre

Avant l’opération, l’arrêt du tabac est essentiel pour réduire les risques. L’aspirine et les anti-inflammatoires sont à proscrire une semaine avant l’opération pour limiter les risques d’hématomes.

La lipoaspiration est aussi appliquée pour enlever les amas de graisses sur votre peau afin d’affiner votre silhouette. Mais les risques sont-ils identiques à ceux de l’augmentation sein ? Attention ! Une opération chirurgicale pourrait devenir une addiction !

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.