Quelles alternatives pour en finir avec la cigarette ?

Quand on souhaite en finir avec les dangers du tabac, on dispose actuellement de différentes méthodes, à la fois simples et pratiques, mais qui exigent aussi une grande volonté à tourner la page. On peut aussi avoir du mal à choisir la méthode qu’il faut pour surmonter cette épreuve. Alors, comment s’y retrouver ? Entre cigarette électronique, médicaments ou thérapie complémentaires, on risque d’être souvent bloqué.

La cigarette électronique : La solution soft

La cigarette électronique a pu maintenant connaitre un certain succès quant à celui de devenir une alternative pratique à la cigarette classique. En plus d’être un effet de mode chez les usagers, on retrouve aussi maintenant différentes marques sur le produit. Ce petit bijou électronique consiste à vaporiser un petit réservoir qui contient un liquide contenant les arômes et peut-être de la nicotine liquide. Elle est rechargeable et facile d’utilisation, ce qui explique qu’elle est accessible à tous.

En gros, c’est un appareil qui vise à simuler l’acte de fumer, mais tout en se mettant à l’abri des risques engendrés par la nicotine.

La grande disponibilité des cigarettes éléctronique sur le marché a aussi permis à tous les fumeurs, de découvrir une autre façon de se détacher progressivement de l’envoutement du tabac. De plus, certains usagers trouvent un réel plaisir à l’utiliser, grâce à l’existence de plusieurs saveurs (fraicheurs, fruits, chocolat, café…). Des atouts qui poussent davantage les fumeurs à s’intéresser au produit.

La voie médicale pour plus d’assurance

Outre que cette alternative par simulation, on retrouve aussi les médecines douces et complémentaires pour arrêter de fumer.

L’hypnose est pour cela, la mieux appréciée. C’est une pratique exercée par un spécialiste dans l’art, et dont le traitement vise à éradiquer toutes les voies psychologiques qui incitent la personne à se tourner vers le tabac en cas de besoins. Pour réussir à atteindre cet objectif, le patient devra assister à plusieurs séances, afin que l’hypnose puisse porter ses fruits.

Il y a aussi l’acupuncture est également une alternative pratique pour réduire les envies du tabac dans le corps. Cette médecine traditionnelle chinoise vise non seulement à maitriser ces envies nicotiniques, mais permet aussi au corps de maitriser tous les effets négatifs que cette dernière puisse engendrer.

Certains médicaments anti-nicotiniques sont également à prévoir comme les gommes à mâcher, les patchs ou des comprimés. Ceux qui sont aussi recommandés par un médecin sont efficaces, comme le Zyban, la Varénicline ou le Champix.

Le choix d’un traitement n’est pas tout de même à prendre à la légère, c’est pourquoi, il est recommandé à chacun de consulter un médecin avant de prendre n’importe quelle mesure.

a.morel@wibixi.com

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.