Psychologue, psychothérapeute, psychiatre : quelles différences ?

Ces titres qui se ressemblent peuvent facilement être confondus entre eux. Pourtant les métiers, les pratiques et les réalités qui se cachent derrière peuvent être différentes. Dans cet article nous allons donc comprendre ce qui distingue ces trois professionnels de la psychologie et de la santé mentale.

Psychologue

Un psychologue ne peut exercer qu’après avoir obtenu un titre qui s’acquiert généralement après avoir suivi et réussi un cycle de formation universitaire jusqu’à la validation du master de psychologie. Cette discipline est complexe et variée. Par conséquent, les professionnels sont généralement spécialisés et interviennent dans des environnements très différents : psychologie du travail, hôpital, cabinet, avec les couples, les enfants, les handicapés mentaux, en établissement pénitentiaire…L’objectif de ce praticien est de favoriser le bien-être de ses patients.

Contrairement au psychiatre, le psychologue n’est pas médecin. Il ne peut donc pas délivrer de médicaments et les consultations ne sont généralement par remboursées par la sécurité sociale [il existe tout de même des exceptions.

Psychothérapeute

Cette dénomination englobe de nombreuses pratiques. Ce professionnel est spécialisé dans le traitement des troubles psychiatriques. Il se concentre donc plus sur le suivi des symptômes que le psychologue (troubles du comportement par exemple).Depuis 2010, ce titre est règlementé : on ne peut plus s’autoproclamer psychothérapeute. Il est accessible aux personnes diplômées d’un master en psychologie qui en font la demande. Cette personne devient alors à la fois psychologue et psychothérapeute comme la praticienne parisienne Carla de Sousa par exemple. Le titre est aussi accessible sur demande aux personnes issues d’un cursus de médecine. Des formations sont également délivrées par différents organismes. Les professionnels psychothérapeutes peuvent donc avoir des pratiques particulièrement variées et provenir de formations très différentes avec toujours le même objectif : améliorer la qualité de vie des patients en soulageant leurs troubles psychologiques.

Psychiatre

A la différence des deux précédents professionnels, le psychiatre a obligatoirement un diplôme en médecine. A l’issue de 6 années de formations, il suit 4 années de spécialisation en Santé mentale. Il peut également se spécialiser sur des publics ou des pathologies spécifiques avec 2 années de formation complémentaire.Son approche se base notamment sur la prescription de médicaments comme des anti-dépresseurs par exemple. Les séances chez un psychiatre peuvent être remboursées par la sécurité sociale.

Les autres « psys » : coach, thérapeute, psychomotricien

Psychomotricien est un titre règlementé. Plus que tous les autres présentés ci-dessus ce spécialiste s’intéresse au corps du patient afin de soulager de troubles de la motricité provoqués par des causes d’ordre psychologique.

De nombreux autres titres de praticiens existent dans le secteur de la psychologie. Pour nombre d’autres-eux, aucune règlementation ne les encadre et n’importe qui peut librement se délivrer ces titres. C’est notamment le cas des coachs et des thérapeutes. Lorsqu’on fait appel à ces praticiens, il convient d’être vigilant et de s’assurer du sérieux et de la qualité du « psy ».

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.