prothèse-dentaire-fixe

Prothèse dentaire fixe, comment savoir si elle a été bien posée

Pour beaucoup d’entre nous, il peut arriver un jour que nous perdions une ou plusieurs de nos dents. Porter une prothèse dentaire est ainsi la meilleure solution qui permet d’y remédier et de retrouver le sourire ainsi qu’une dentition complète et préserver une bonne santé dentaire. Pour ce faire, une seule option, venir voir un prothésiste dentaire à Montpellier ou dans la localité où vous vivez. Selon les cas, les besoins et les possibilités, différents types d’appareils dentaires sont disponibles à savoir la prothèse fixe et la prothèse amovible. Dans le cas présent, nous allons essentiellement nous intéresser à la prothèse fixe et sur comment savoir si elle est bien fixée.

Le prothésiste dentaire, qui est-il ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, parlons-en un peu du métier de prothésiste dentaire. Son rôle est primordial dans la réalisation et la réussite de la prothèse qu’elle soit fixe ou amovible. C’est également dans son rôle d’effectuer les réparations telles que les soudures de bases métalliques ou les crochets, la réparation des éventuelles fractures de la prothèse, les adjonctions de dents sur l’appareil ou encore les rebasages et les différentes mises au point pour retrouver une qualité de mâche la plus naturelle possible.

Pour que vous puissiez préserver la qualité de votre prothèse, il est essentiel d’établir une bonne communication avec votre prothésiste et votre chirurgien-dentiste. En effet, leurs rôles peuvent être complémentaires du fait que le prothésiste peut être amené à voir le patient en question afin qu’il puisse prendre une empreinte des arcades dentaires et déterminer précisément la teinte adaptée s’il s’agit d’une prothèse très visible. Dans certains cas, il se peut que vous rencontriez un souci sur votre appareil. Que faire s’il s’agit d’une prothèse fixe ?

Les points essentiels pour vérifier si la prothèse est bien fixée

Pourquoi nous intéressons-nous particulièrement à la prothèse fixe ? Tout simplement parce qu’elle est la plus demandée et sa pose est particulièrement fastidieuse. Vu le tarif que peut exiger ce type d’appareil, il est important que nous vérifiions si elle est bien posée.

                Étape 1

La vérification se passe dès la phase de préparation de la pose. Il faut noter que si vous vous faites traiter par un médecin de premiers ordres, ce dernier va tailler la dent jusqu’à sous la gencive pour que celle-ci puisse recevoir convenablement la prothèse. Dans le cas où vous aurez des doutes, vous pouvez lui demander s’il compte descendre sous la gencive pour la taille. Pourquoi allez jusqu’au bas de la gencive ? Tout simplement parce que cela permet d’éviter l’apparition de l’armature grisâtre supportant la céramique.

                Étape 2

La prise d’empreinte est sans aucun doute l’étape fondamentale assurant la qualité de la prothèse. Cette étape va permettre au prothésiste de reconstituer au millimètre près la structure de votre mâchoire et de votre maxillaire supérieure.

                Étape 3

La troisième étape consiste à la prise de teinte. Elle est également la partie non négligeable de la confection d’une prothèse. Elle est autrement dite la partie apparente de l’iceberg. Si l’apparence compte, la teinte est tout aussi bien le facteur du succès que de la qualité d’un appareil. La teinte est la première chose que votre entourage va voir. Faites attention, si vous pensez que l’idéal est de demander une dent plus blanche, détrompez-vous. Ceci est fortement déconseillé du fait que les dents restantes auront une teinte plus sombre même si vous comptez vous blanchir les dents.

                Étape 4

L’étape numéro quatre concerne le montage de la céramique. La question que vous devez poser à votre chirurgien-dentiste est : « est-ce qu’il va monter la céramique en plusieurs couches ? ». Pourquoi cette question. Pour la simple raison qu’une dent naturelle est composée d’émail et de dentine. La dentine étant la partie interne de la dent qui est ensuite recouverte par l’émail. Autrement dit, c’est la dentine qui donne la couleur aux dents et l’émail qui donne la profondeur. Une prothèse doit exactement être reproduite dans le même concept. Mais, contrairement à une vraie dent, une prothèse fixe est composée de trois couches pour un meilleur résultat.

                Étape 5

Le glaçage est l’étape 5. Cette partie consiste en l’application d’une couche protectrice extérieure à la couronne qui la protège contre les différentes agressions. Pour vérifier que la dent a été bien glacée, prenez-la et séchez-la avec un mouchoir. Si vous constatez que cette dernière garde toujours un aspect brillant, cela signifie qu’elle a été bien glacée.

                Étape 6

La vérification de l’occlusion est une phase à ne négliger en aucun cas. L’occlusion est le fait que les dents du haut viennent toucher les dents du bas. Cette partie est particulièrement essentielle parce que si l’occlusion n’est pas parfaite ou qu’il existe des distances entre les dents et les prothèses, cela signifie qu’il n’y aura pas de mâche.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.