Pour des douches pour handicapés accessibles, comment s’y prendre ?

Parce que les personnes handicapées n’ont pas les mêmes contraintes, il est important d’adapter chaque recoin de la maison à leurs besoins afin de faciliter leur quotidien. Dépendant du handicap de la personne, les aménagements doivent se faire avec précaution et minutie. Nous nous intéresserons à une pièce indispensable à la vie de tout homme : la salle de bain. Située dans un appartement, un hôtel ou dans un hôpital, elle se doit d’être pratique et accessible.

Un espace accessible

De prime abord, l’essentiel pour les handicapés reste l’accessibilité.Il faut ainsi un grand espace de manœuvre d’1m50 pour le fauteuil. En outre, la douche elle-même doit être accessible. Il est important que la personne handicapée n’ait pas à enjamber une marche ou à contourner un obstacle quelconque pour s’y rendre. Les cabines de douche devront être démunies de ressaut. Les douches italiennes sont ainsi l’idéal en raison de leur structure ancrée au ras du sol et dépourvue d’obstacles. Enfin, un siège doit être installé sous la douche afin de permettre à la personne de faire sa toilette en position assise.

Une salle de bain pratique

Lorsqu’il s’agit de pièces pour handicapés, il est essentiellement question du côté pratique. Afin de faciliter leur douche, les personnes handicapées ont besoin de barres d’appui coudé de 135° ou de barres rabattables de 70 à 80 cm à partir de la barre horizontale. Ces barres serviront de supports sur lesquels elles pourront s’appuyer afin de rester debout durant la douche ou afin de se relever. L’endroit où sont mis les produits nécessaires, les mitigeurs, les sèche-mains, les porte-serviettes doivent être à portée de main, c’est-à-dire à 1,30m du sol au maximum. Si vous avez besoin de matériel pour personnes à mobilité réduite, vous pouvez rendre visite au site http://www.abisco-accessibilite.fr/

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.