Maigrir grâce aux bactéries ? C’est possible !

 

Maigrir grâce aux bactéries ? C’est possible ! En effet, il apparait que l’intestin d’une personne en surpoids ne contient pas les mêmes populations de bactéries que celui d’une personne mince. Chez un individu obèse, on remarque une diminution de bonnes bactéries telles que Lactobacillus et Bifidobacterium et une augmentation d’autres espèces bactériennes, celles-ci moins désirées. Or, ces espèces indésirables peuvent extraire d’avantage d’énergie des aliments ingérés. Elles augmentent de cette manière la capacité du corps à stocker la graisse. La consommation de certaines bactéries bénéfiques, appelées couramment « probiotiques », modifie la composition de la flore bactérienne du tube digestif. Elle permet au moins, de limiter la prise de poids.

Il a été cliniquement démontré que la consommation d’une bactérie probiotique, la Lactobacillus gasseri, en modifiant la population microbienne qu’abrite l’intestin grêle, réduit significativement le pourcentage de graisse corporelle (proportion de la masse grasse par rapport à la masse musculaire). Testée dans une étude en double aveugle, randomisée, contre placebo sur 87 sujets en fort surpoids, la Lactobacillus gasseri a permis de perdre environ 8, 5 % de graisse abdominale. Tout cela pour une perte de 1,4 % de la masse corporelle totale et une diminution de 1,8 % du tour de taille après 12 semaines, sans aucune diète, ni activité physique particulière.

La Lactobacillus gasseri est une bactérie lactique qui fait partie de la flore intestinale d’une personne en bonne santé. Elle se trouve également dans le lait maternel : la mère la transmet à son enfant en l’allaitant. C’est notamment la raison pour laquelle, les enfants nourris au sein courent moins de risques de devenir obèses.

Des études montrent que la Lactobacillus gasseri (voir ce lien : http://www.nutrilifeshop.com/controle-du-poids-probiotic-life-60-gelules.html) diminue la sensation de satiété de même que la production de graisse de réserve. La présence de cette bactérie dans l’intestin grêle a également un fort effet bactériostatique : elle réprime la croissance des germes propices à l’obésité. La consommation de Lactobacillus gasseri apaise également les douleurs qui accompagnent des règles abondantes ou irrégulières. Elle améliore considérablement la qualité de vie d’un grand nombre de femmes. Enfin, il s’agit d’une aide non-négligeable en cas de constipation chronique.

Les études cliniques sont assez poussées pour affirmer, hors de tout doute, que la prise d’un complément alimentaire à base de Lactobacillus gasseri n’a aucun effet secondaire. L’important, c’est d’en consommer de manière régulière, au moins pendant 12 semaines consécutives. La prise ponctuelle de Lactobacillus gasseri n’a aucun effet thérapeutique.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.