L’olivier, un arbre qui parle pour la Paix…

Je désire vous parler de l’olivier, un arbre connu et pourtant presque ignoré. L’olivier est un arbre fruitier que l’on trouve très souvent dans le sud de la France. Il est le symbole de la Paix et de l’Immortalité ! Mais également du soleil, des cigales et des vacances… 😉
Savez-vous qu’il est très difficile de savoir l’âge d’un olivier ? Son bois est dur, très dense et sa forme très aléatoire, ce qui rend très difficile la dendrochronologie qui consiste à compter les cercles après la coupe… Il est sans conteste l’arbre pouvant afficher un âge de plusieurs siècles, ce que nous, humains, sommes incapables de faire. J’ai toujours été étonné que nous ne soyons pas compétents physiquement pour faire la même chose que nos chers arbres et cette très belle Nature ! 😉

L’olivier produit des olives, un ’fruit ‘ consommé sous diverses formes et dont on extrait une des huiles alimentaires les plus consommées au monde et très appréciée : l’huile d’olive. Ce sont les olives de la variété Olea Europaea, « domestiquée » dans les régions au climat méditerranéen que nous consommons le plus.

Imaginez qu’à l’état sauvage, cet arbre peut s’élever jusqu’à une hauteur de plus de 20 mètres ! C’est un arbre qui s’adapte à son lieu d’habitation. Les animaux savent faire cela aussi, mais il leur faut plusieurs générations pour une modification physique à lieu de vie. Pour l’olivier, cela se passe différemment, il ‘voit ‘ son environnement et s’adapte à ce dernier pour augmenter ses chances de
longévité… Et cela marche !

Suivant s’il est entouré d’animaux, exposé aux embruns et au vent dans les zones non protégées, il va conserver une forme plutôt buissonnante, et se maintenir en boule compacte et totalement impénétrable, contrairement aux oliviers vivant dans les régions méditerranéennes. Dites-moi, que fait un enfant, ou un animal pour se défendre ? Oui il se met en boule ! L’olivier est donc capable de se protéger des adversités environnantes tout au long de sa vie. On pourrait se poser la question s’il a des possibilités de penser ?

Je dirais que oui, mais cela n’engage que moi, c’est évident. Mais vous êtes d’accord sur le fait qu’il a développé un système de défense très décourageant pour les éventuels prédateurs en développant cette forme de boule voire de buisson épineux ! A l’état de culture dite domestiquée, (j’aime ce terme car il me semble qu’il est en parfaite harmonie avec l’homme, vous m’avez compris je pense), on le conserve à une hauteur raisonnable que l’on juge entre 3 et 7 mètres afin de faciliter la récolte… Ste Hildegarde préconisait déjà cette huile précieuse comme remède contre la goutte. L’huile d’olive est connue pour ses principes actifs dans l’Aromathérapie (support pour les huiles essentielles), la Gemmothérapie, dans la cuisine et bien d’autres encore… La jeune pousse de l’olivier n’est-elle pas indiquée dans les névroses obsessionnelles et de la phobie ?

C’est le grand remède du système circulatoire, des névroses, des névralgies, de la nervosité… Il est évident que l’on peut associer l’olivier avec d’autres plantes comme le figuier, le tilleul, le gui… mais je laisse le soin aux thérapeutes, herboristes et médecins spécialisés de conseiller les bonnes pharmacopées tout en spécifiant à chacun d’écouter son for intérieur et de découvrir le chemin le plus approprié à son cheminement vers une vie naturelle, saine et pleine de bonheur.

L’homme aura fait un grand pas lorsqu’il comprendra qu’il est important pour lui de reprendre contact avec la Nature.

Posez-vous la question suivante : Pourquoi un arbre, quel qu’il soit d’ailleurs, pourrait vivre des siècles et pas nous… C’est un sujet intéressant, vraiment très intéressant, et je vous encourage à trouver la réponse. J

Vous trouverez sur le site http://lasanteparlanature.site-rapide.fr des articles intéressants sur les bienfaits de la nature, les huiles essentielles, enfin je le souhaite qu’ils soient intéressants J et quelques idées recettes…

Mon plaisir est de partager ce qui me plaît et si je peux rendre des gens heureux, je le serais également.

A très bientôt…

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.