Les méfaits de la lipoaspiration

La liposuccion ou lipoaspiration est une technique chirurgicale visant à enlever les tas de graisses sises sur quelques zones du corps notamment la culotte de cheval, les hanches, etc. pour affiner votre silhouette. Cette pratique est de plus en plus nombreuse. Mais les méfaits existent-ils après l’opération ?

À quoi s’attendre après l’intervention ?

Il est impératif de voir votre anesthésiste au moins dans les 48 heures précédant votre opération. Les risques liés à l’anesthésie sont multiples.

Le risque le plus grave est la phlébite et l’embolie pulmonaire. Il est donc essentiel de faire une visite pré chirurgicale pour éviter toutes complications.

Viennent ensuite les risques d’imperfection : insuffisance ou excès de des retouches, asymétrie, bosses ou fossettes. L’apparition des cicatrices « anormales » est aussi fréquente : hyperpigmentation jusqu’à l’hypertrophique.

Les complications thromboemboliques sont susceptibles d’apparaitre comme la phlébite et l’embolie pulmonaire ainsi que des hématomes. Elles peuvent être généralement évitées. Les lésions musculaires peuvent apparaitre. Elles entrainent cependant des douleurs et provoquent un risque d’hématome

L’infection qui nécessite la prise des antibiotiques, sinon un drainage pour enlever les pus. Une nécrose cutanée pourrait aussi apparaitre

Des troubles de la sensibilité apparaissent, mais rarement quelque temps après l’intervention. Vous la trouverez quelques mois après. Mais il est possible que cette perte de sensation devienne définitive ou anormale.

Une sensation de grande fatigue est une complication courante de la lipoaspiration. Elle est d’habitude due à une anémie. Il peut arriver que la durée de récupération soit plus longue. Un prolongement de votre congé sera ainsi très utile.

Que faire pour limiter les effets de la lipoaspiration ?

Le port de panthy est nécessaire après l’opération. Ceci diminuera l’œdème qui se forme après l’intervention. Le résultat n’est perceptible qu’après deux à trois mois. L’œdème ne disparait pas d’ailleurs qu’après quelques semaines ou quelques mois.

Aussi, durant des mois, les sports violents sont à éviter ainsi que les activités ardues. Attention ! Les expositions solaires sont à bannir. Aussi, il est indispensable de mettre des écrans solaires lors des sorties. Protégez-vous aussi longtemps que possible si vous habitez dans une ville où le soleil est au rendez-vous.

Les effets négatifs de la lipoaspiration peuvent en tout nécessiter une retouche du résultat. Cependant, ce n’est envisageable qu’après la cicatrisation de l’ancienne opération qui dure des mois. Il est envisageable d’associer la lipoaspiration et l’abdominoplastie pour avoir plus de résultats sur les amas graisseux sur le ventre.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.