Les bienfaits de la pratique du golf pour l’esprit et le corps

Les bienfaits de la pratique du golf pour l’esprit et le corps

Le golf est une activité sportive individuelle pas trop contraignante par rapport aux autres disciplines. Dans le monde, on compte actuellement près de 65 millions d’adeptes. Il n’y a pas d’âge limite pour y jouer mais l’initiation commence vers l’âge de 7 ans. Ce sport est bénéfique non seulement pour le corps mais également pour l’esprit.

Le golf : très bénéfique pour la santé

C’est avant tout un sport d’endurance. En effet, le joueur devra marcher sur un parcours vallonné la plupart du temps pour aller de trou en trou. Cet effort physique a un effet positif sur le cœur, la respiration et les muscles. Cette pratique sportive est recommandée aux personnes souffrant de surpoids et de pathologies métaboliques.Les calories dépensées pendant une heure de pratique est d’environ 300 calories. En plus, le mouvement de balancier réalisé lors d’un swing sollicite les muscles du haut et du bas du corps. Les abdominaux quant à eux donnent de la puissance à chaque coup.

Apaiser l’esprit par le golf

Le golf est une discipline sportive qui se pratique en plein air. Les joueurs ont donc l’opportunité de se mettre en communion avec la nature et de respirer de l’air frais. Cet environnement féérique efface le stress et l’angoisse. En outre, il sollicite la concentration et demande une maitrise de soi car chaque coup doit être précis. Même sans avoir à battre un record de vitesse, taper dans la balle en une seconde demande de la force.
Lors d’une séance de golf à Marrakech, un des adversaires du pratiquant est le parcours. Il n’y aura donc pas de rival mais plutôt de partenaire de jeu avec lequel il pourra passer d’agréables moments en de bonne compagnie.Etre sur le green est une occasion unique de faire de nouvelles rencontres ou de passer du temps en famille.

Evoluer avec le temps en jouant au golf

Comme dans toutes les disciplines sportives, il est toujours possible de s’améliorer avec le temps. C’est le cas des golfeurs. Certaines personnes commencent à s’initier à l’âge de 7 ans mais d’autres s’y mettent tardivement c’est-à-dire vers la quarantaine. Et à 70 ans, elle n’aura aucun mal à progresser sur le green et surtout à s’amuser. D’ailleurs, une étude scientifique promulguée dans une revue scientifique suédoise a démontré qu’un golfeur pourrait vivre 5 ans de plus qu’un individu pratiquant une autre discipline sportive.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.