Les astuces pour avoir une bonne mémoire

On entend souvent dire que l’être humain n’utilise qu’une infime partie de ses capacités intellectuelles. On parle aussi de ces gens qui ont une mémoire prodigieuse. Alors que d’autres oublient ce qu’ils ont mangé le midi même. Pourtant la mémoire est comme un muscle, il se travaille. Cela prévient contre des maladies telles que l’Alzheimer, dans une certaine mesure. La mémoire est une des plus étonnantes capacités humaines. Si certaines défaillances de cette dernière sont impossibles à éviter à cause de la génétique, d’autres sont évitables, grâce à quelques astuces.

Un travail indispensable sur soi

La santé du cerveau passe par celui du corps. Manger des fruits et légumes ne sert pas qu’à entretenir les muscles. Cela a des conséquences sur la mémoire, de même que le manque de sommeil, et le manque de sport. Les phases du sommeil sont utiles pour que le cerveau puisse classer et consolider les informations qu’il a reçues. Il est important de ne pas perturber ce cycle en ayant des heures de sommeil irrégulières. La relation entre le sommeil et le cerveau est fascinante. On trouve bons nombre d’articles sur ce sujet, utiles pour ceux qui cherchent à entretenir leur précieux mémoire. Il est d’ailleurs intéressant de visiter les sites étrangers pour trouver du contenu plus riche et plus utile. Et pour les comprendre facilement il suffit de s’adresser aux agences de traduction comme Protranslate – Traduction médicale.

Faire du sport permet d’oxygéner le cerveau. En outre, cela aide à la formation de nouveaux neurones, et à la croissance des vaisseaux cérébraux. Le cœur et le cerveau sont très liés. Des maladies comme l’hypertension peuvent affecter les artères cérébrales. Même si ces lésions sont minimes, à long terme, la mémoire s’en trouvera touchée. Ce qui nous ramène à l’importance de la nourriture, et de la culture physique.

Un cerveau qui travail est un cerveau qui se développe

La chose la plus commune pour exercer sa mémoire, est de jouer. Les jeux tels que le Sudoku améliorent la concentration et la mémoire. Cela est valable pour les enfants également. La d’un autre côté méditation renforce la connectivité cérébrale. Elle permet au cerveau de travailler dans les mêmes conditions que si le sujet était endormi. Le cerveau peut classer et trier les informations. D’autres manières de stimuler la mémoire pour le long terme existent. Pour mémoriser une chose sur le court terme, le mieux est de lire et répéter ensuite. Pour une leçon ou une information qu’on souhaite retenir par exemple. Une autre astuce est d’associer l’information à une image. La majorité de la population a une mémoire visuelle. La mémoire a besoin de se raccrocher à un support pour mieux retenir. Au quotidien, on peut toujours s’exercer à mémoriser des plaques d’immatriculation, ou à aller faire les courses en mémorisant la liste, sans l’écrire.

Ainsi donc, pour avoir une bonne mémoire, faire travailler le cerveau de manière plus  astucieuse est assez efficace.  Il suffit de prendre un peu d’initiative pour commencer à pratiquer et continuer  toutes ses astuces.

 

 

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.