Les appareils auditifs pour le bien-être des malentendants

La surdité est causée par la diminution des facultés, la maltraitance de votre ouïe par des bruits et par certaines maladies. En France, il y a environ 6 millions de personnes souffrant de malentendants ou de surdité. Malheureusement, seuls 17 % de ces personnes sont munis d’un appareil destiné à améliorer l’audition. L’acquisition d’un appareil auditif passe par une consultation d’un médecin ORL ou Oto-Rhino-Laryngologiste. Ce médecin est un spécialiste des problèmes liés à l’audition et fournit une prescription sur le type d’appareil adapté à la situation.

Les différents types d’appareillages auditifs

Les appareils auditifs d’aujourd’hui se présentent sous différentes formes ainsi que sous différentes appellations. Il existe trois types d’appareil auditif à savoir l’appareil intra-auriculaire, le contour d’oreille et l’amplificateur ou assistant d’écoute. L’intra-auriculaire est caractérisé par son style furtif, elle se met directement sur la cavité de l’oreille tandis que le contour d’oreille est une sorte d’écouteur accompagné d’une boite de réglage qu’on peut mettre facilement dans une poche. Le dernier amplifie les sons aux alentours du sujet d’une façon sélective comme le Sonalto.

Quel appareil choisir ?

L’intra-auriculaire est plus pratique en termes de mobilité. De par sa petite taille, vous êtes libres de tout mouvement comme pour les exercices sportifs. Il convient au malentendant dont le niveau d’audition est moins 50 dB. Pour le contour d’oreille, vous pouvez facilement adapter votre audition selon votre préférence. Actuellement, c’est le type appareil auditif le plus prisé. L’amplificateur d’écoute ou assistant d’écoute est un modèle récent, il est plus sophistiqué, le traitement du son est intelligent, il n’est pas donc nécessaire de faire le réglage pour augmenter le volume.

Après l’acquisition vient la prévention

L’achat de l’appareil vient avec des réglages initiaux adaptés au client. Pour s’assurer de l’entretien du matériel, des visites sont programmées chez l’audioprothésiste. Ainsi vous devez faire 2 visites par an sans oublier 3 à 4 visites pendant les trois premiers mois et deux visites par an.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.