Les 3 fables les plus répandues au sujet de l’ecigarette

On voit de plus en plus fleurir une multitude de fabulations relatives à la cigarette électronique. Ce qui provient à n’en pas douter de la nouveauté de ce produit.
Au sein de toutes ces fabulations nous en avons sélectionné une dizaine que nous vous présentons dans les paragraphes ci dessous.

Idée Reçue 1 : l’ecigarette constitue une menace à l’endroit des enfants.

Ce mythe dérive du fantasme selon laquelle les enfants sont naturellement intéressés par les gadgets électroniques et, qu’il leur est en outre, facilement possible de s’acheter des cigarettes en ligne.
Beaucoup d’enquêtes ont confirmé que ces affirmations étaient complément infondées.
Effectivement, même si la clope électronique est disponible à loisir en ligne, il reste nonobstant tout aussi vrai que pour en acheter il est indispensable de détenir une carte bleu.
D’autre part, le montant d’achat moyen de la cigarette électronique (même s’il demeure rentable sur la durée), est pourtant très inabordable pour le jeune moyen.
Par surcroît les ados ont une certaine prédisposition à regarder la cigarette électronique comme une technique que les séniors employaient dans l’optique d’arrêter de fumer. Ce qui de toute évidence est entièrement contradictoire avec les raisons qui pressent ces derniers à fumer. Effectivement, les deux facteurs principaux qui les incitent à fumer sont d’un côté l’enivrement de la rébellion et la flamme du danger.
Objectivement, pas mal d’ analyses ont dévoilé que la grande majorité des adeptes de la clope électronique se trouvent dans la tranche d’âge trente quarante ans.

Idée Reçue 2 : Les clopes électroniques sont tout aussi cancérogènes et nocives à l’égard de la santé que les cigarettes conventionnelles.

En Janvier 2013, une opaque étude du périodique 60 millions de consommateurs, s’érigeant à rebours de la quasi totalité des études analogiques, a produit un monstrueux buzz, en affirmant que « la cigarette électrique est apte à diffuser des composés qui en dose critique sont possiblement cancérigènes ».
D’un angle méthodologique, cette affirmation a suscité plusieurs dénégations.
En effet elle se révèle assez peu explicite en particulier au niveau de la récolte et de l’échantillonnage des données.
En outre les molécules ciblés (l’aldéhyde formique, l’acétaldéhyde et le propènal) sont aussi présentes dans la cigarette normale à des taux beaucoup plus nuisibles.
Et d’autre part l’instigateur de l’étude en question, Thomas Laurenceau a été bien forcé de révéler que « Oui, oui, mille fois oui, il vaut mieux vapoter que fumer une cigarette ».

Notre boîte est spécialisée dans les eliquides de recharge pour clopes électroniques discount. Intervenant dans cette sphère depuis pratiquement cinq ans, nous mettons à la disposition de notre clientèle les articles les moins cher du marché.
Jusqu’à fin Octobre utilisez le code ci dessous acartak1pc soit 40% de réduction sur nos eliquides arôme Marlboro

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.