L’épilation à la lumière pulsée : comment ça marche, son prix, les contre-indications

Nombreux sont ceux qui aimeraient faire disparaitre leurs poils de manière définitive, sans toutefois avoir besoin de se rendre chez un dermatologue. Grâce à l’épilation à la lumière pulsée, c’est désormais possible. Plus d’informations sur ce procédé ci-dessous.

Utilité de l’épilation à la lumière pulsée

Grâce à la lumière pulsée, il est possible de détruire à plus de 85% les poils des jambes, du visage, du maillot et des aisselles.

Fonctionnement de l’épilation à la lumière pulsée

Des flashs de lumière sont envoyés sur les zones de peau à traiter à l’aide d’un épilateur en forme de pistolet. Après avoir été captée par la mélanine, la lumière pulsée dissout les bulbes des poils et les empêche de repousser.

L’épilation à la lumière pulsée est-elle astreignante ?

Oui car il est nécessaire de se raser au moins 2 jours avant la séance d’épilation afin que les poils soient en phase de repousse.

Pour le traitement des poils sur le visage et les aisselles, il est conseillé de se munir de lunettes de protection.

Le flashage doit être réalisé une fois toutes les 2 semaines, pendant 2 à 3 mois.

L’épilation à la lumière pulsée est-elle adaptée à tous les types de peaux ?

Elle est à la fois efficace sur des personnes ayant une pilosité foncée ou claire ; les poils noirs, bruns foncés, blonds et blancs sont donc faciles à éradiquer.

Il est important de préciser que la lumière pulsée agit aussi bien sur les peaux métisses et noires que sur les peaux blanches.

Les contre-indications de l’épilation à la lumière pulsée

Il est déconseillé de procéder à une épilation à la lumière pulsée en cas de chimiothérapie ou de prise de médicaments tels que les antidépresseurs, les antibiotiques, les capsules pour le bronzage, …

Ce procédé est également déconseillé aux femmes enceintes.

Différence entre épilation à la lumière pulsée et épilation au laser

Si l’épilation au laser est réalisée à l’aide d’un laser, celle à la lumière pulsée l’est à l’aide d’une lampe flash ; bien que la technique d’éradication des poils soit différente, le résultat est le même.

Dans les 2 cas, l’efficacité de la technique est quasi-définitive pour la zone du corps à traiter, et plus de 85% des poils sont éliminés.

Les résultats d’une épilation au laser sont durables et plus permanents que ceux d’une épilation à la lumière pulsée ; ainsi, il est recommandé de répéter l’opération tous les 2 à 3 ans.

Quels sont les dangers de l’épilation à la lumière pulsée ?

Avant le début d’une épilation, pensez à effectuer un diagnostic ; celui-ci a pour principal objectif de vérifier que vous ne présentez aucune contre-indication à la lumière pulsée. Par ailleurs, évitez de vous exposer au soleil avant une séance d’épilation.

Certaines zones (aisselles, maillot, …) étant très sensibles, il est tout à fait normal que vous ressentiez des douleurs à ce niveau lors de l’épilation (sensation de chaleur, léger picotement, …). Pour atténuer lesdites douleurs, il est conseillé d’appliquer une pommade anesthésiante sur ces zones quelques heures avant la séance.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.