Le syndrome de Diogène en France

A l’origine, le but de Diogène, un philosophe grec est de vivre en harmonie avec la nature afin d’accéder à une autonomie et liberté matérielle et mentale. Le syndrome de Diogène n’est plus aujourd’hui perçu comme le mode de vie du philosophe. Ce syndrome est assez mal connu en France. Elle concerne pourtant les personnes sans sélection d’âge, de sexe ou de situation sociale

Manifestation du syndrome de Diogène

Une personne atteinte du syndrome de Diogène devient négligente. L’hygiène, aussi bien de son foyer que de son propre corps ne l’intéresse plus. Bien qu’elle puisse apparaître comme une personne dépourvue de toute honte vivant en autarcie, elle se renferme en fait psychologiquement sur elle-même. Son mode de vie solitaire lui pousse à refuser toute aide venant d’autrui, qu’elle qualifie d’intrusion dans sa vie. Ces personnes tendent souvent à déformer la réalité, elles sont généralement soupçonneuses. Comme elles sont distantes de la société, elles ont appris à être débrouillardes et astucieuses. Les Diogène sont des personnes qui ne demandent rien alors qu’elles ont besoin de tout.

Ce syndrome ne choisit pas sa cible. Elle peut toucher aussi bien les enfants que les adultes. Les riches comme les pauvres peuvent également être atteints sans aucune distinction de sexe. Par son mode de vie, le Diogène peut être dangereux pour lui ainsi que pour ses voisins. En effet, l’accumulation de ses déchets, aussi bien corporels que ménagers, provoque la prolifération des maladies.

Un caractère bien trempé, une prise en charge difficile

Vivre en autarcie n’est pas facile pour tout le monde. La plupart des Diogènes doivent faire preuve de débrouillardise pour survivre. Aussi, ces personnes ont une personnalité exceptionnelle. Leur caractère est complexe, fort.

La paranoïa des Diogène est un grand frein pour leur prise en charge. En effet, comme ils refusent toute aide de l’extérieur, ils rejettent toute personne susceptible de les approcher.
Il est à noter cependant qu’ils sont parfois en contact avec des proches qui sont aptes à tolérer leur mode de vie. Ces personnes sont plus les susceptibles à leur proposer et effectuer un nettoyage Diogène de leur habitat. Les proches peuvent contacter un spécialiste qui pourra effectuer le nettoyage et la désinfection des lieux : une intervention est parfois nécessaire en urgence pour « libérer » un patient qui a besoin d’aide .

Cette situation est peu connue en France, et touche pourtant environ 15000 personnes. Si pour certains vivre isolé est un choix et ne présente aucune contrainte, pour la majorité l’autarcie est synonyme d’exclusion sociale.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.