Le point sur votre forme – Calculez votre « indice de masse corporelle » (IMC)

À l’heure où le surpoids menace de plus en plus la société moderne, il est important de connaître son indice de masse corporelle (IMC) pour faire le point sur sa forme.
Avant d’aller plus loin sur cet indice, rappelons que de nombreuses salles de remises en forme sont disponibles prés de chez vous. Aujourd’hui, il est très simple de se maintenir en forme à moindre coût. Pour cela, n’hésitez pas à vous faire aider par des coachs par exemple.
Une salle de remise en forme low cost comme le Moving express d’Amiens par exemple, vous ouvre ses portes pour environ 30 € par mois.

Qu’est-ce que l’indice de masse corporelle ?

L’IMC est un indicateur permettant d’estimer la corpulence d’une personne. On l’utilise généralement pour déterminer si l’on est ou non en surpoids. Les médecins s’en servent également pour établir un premier diagnostic quant aux risques de maladies cardio-vasculaires chez leurs patients, plus avancés en âge.
Notez que l’estimation prend essentiellement en considération le poids et la taille de personne. Et quel que soit le résultat obtenu, il ne faut jamais tirer des conclusions trop hâtives, car d’autres paramètres peuvent être pris en compte. La sagesse, c’est de toujours demander conseil auprès d’un spécialiste : médecin, nutritionniste…

Calculer soi-même son indice de masse corporelle : comment faire ?

Rien de plus simple. Le calculateur est aujourd’hui disponible en ligne. Il vous suffit d’indiquer votre taille et votre poids dans les champs dédiés, puis valider.
Le résultat s’affiche généralement sous forme de tableau. Dans la première colonne, on trouve l’IMC exprimé en kg.m-2, tandis que la seconde affiche l’interprétation. Souvent, celle-ci est basée sur la classification de l’OMS. Cet organisme mondial de santé associe la dénutrition à un IMC inférieur à 16,5 et la maigreur à un IMC de 16,5 à 18,5. La corpulence normale indique un IMC compris entre 18,5 et 25.
On est en surpoids lorsque le calculateur affiche un résultat compris entre 25 et 30 IMC. Une personne n’est considérée comme obèse qu’à partir de 30 IMC.

Vidéo sur l’IMC par le Dr Catherine Solano

Ce n’est qu’un indice

Sachez cependant qu’il ne s’agit que d’un indice. Les interprétations peuvent varier d’une personne à l’autre en fonction, par exemple, de l’activité sportive pratiquée ou de la morphologie. À titre d’exemple, elles ne sont pas valables pour les nains, les femmes enceintes ou certaines catégories de sportifs de haut niveau.
Pour les enfants en pleine croissance, il faut mettre en relation les résultats IMC avec des courbes de corpulences spécifiques. Autrement dit, évitez de mettre votre enfant au régime sans l’avis préalable d’un spécialiste.
N’empêche que l’IMC est un indicateur important dans la mesure où il reflète la réalité dans la plupart des cas et permet d’établir une statistique fiable sur l’ensemble d’une population.

Un aperçu sur la réalité française

La statistique française est alarmante. Rien qu’en 2009, plus de 46 % de la population se trouve dans les catégories IMC supérieures à la normale.
Il est ainsi plus qu’important de faire régulièrement le test. Une telle attitude vous permet de modifier vos habitudes de vie bien avant que le surpoids s’installe. Dans tous les cas, il existe des solutions et des professionnels pour aider.

Crédit photo :

BMI grid fr.svg
« BMI grid fr » par BMI_fr.svg: Superwikifan
derivative work: Sankarip (talk) — BMI_fr.svg. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.