La Reine des prés et ses multiples utilisations pharmaceutiques

La filipendulaulmaria, plus connue sous le nom de Reine des prés est une plante herbacée vivace que l’on trouve essentiellement en Europe. Elle se plait essentiellement dans un sol humide et ses inflorescences sont spectaculaires. Plante très appréciée des jardiniers,il est très simple de s’en procurer des graines sur Semences du Puy.Elle a aussi été cultivée pour servir d’aromatisant dans des crèmes, des desserts, des boissons ou des dentifrices. Mais, la filipendulaulmaria est aussi connue depuis plusieurs siècles pour avoir certaines propriétés intéressantes pour la médecine.

La tisane anti-migraineuse

De nombreuses personnes, souhaitant limiter ou espacer les crises de migraine dont elles souffrent, utilisent la Reine des prés en tisane. Depuis la nuit des temps, en effet, associée avec de la partenelle, leur effet est reconnu.

Une plante aux multiples qualités

Les sommités fleuries de la filipendulaulmaria sont utilisées dans la pharmacopée depuis le moyen-âge pour ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques. Elle est d’ailleurs à l’origine du médicament le plus connu du monde: l’aspirine. En association avec le cassis, elle permet d’observer une diminution des besoins en antidouleurs classiques, qui sont trop agressifs sur le long terme. La médecine a, depuis, trouvé d’autre applications à cette plante:

  • La Reine des prés est parfaite pour traiter efficacement les ulcères. Elle renforce la muqueuse de l’estomac, soulage la douleur et améliore l’action digestive, tout en éliminant les microbes qui pourraient causer une rechute
  • Un médicament issu de la filipendulaulmaria est parfois prescrit pour les personnes nécessitant une légère dilatation des vaisseaux. Certaines molécules dérivées sont d’ailleurs présentes dans les traitements tonifiants pour le cœur
  • La plante aurait plusieurs propriétés différentes qui la rendent présente dans de nombreuses cures d’amincissement. Son action au niveau des reins permet une élimination de l’eau plus rapide. Elle permet aussi de lutter contre le surpoids graisseux et la cellulite

La reine des prés, plante que nous avons tous pu observer lors de nos promenades se révèle donc bien plus importante que son simple port altier et la beauté de ses fleurs. La médecine l’a bien compris et plusieurs des molécules qu’elle renferme sont encore à l’étude. De nouvelles utilisations médicales restent sans aucun doute à venir.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.