chirurgie réfractive

La chirurgie réfractive peut-elle corriger tous les troubles de la vision (hypermétropie, myopie, presbytie et astigmatisme) ?

Depuis plus de 10 ans, en Europe, il est possible d’agir directement sur les causes de divers troubles visuels courants tels que l’hypermétropie, la myopie, l’astigmatisme ou la presbytie, grâce à une simple intervention rapide et indolore en clinique. Il s’agit de la chirurgie réfractive qui vise à traiter définitivement les problème de vue du patient (mais aussi des pathologies plus graves telles que la cataracte ou le glaucome) tout en lui évitant le port de lunettes ou de lentilles.

Le laser de surface : une intervention en toute sécurité

L’intervention au laser excimer est un mode opératoire qui va permettre de sculpter la surface de l’œil au laser et d’y insérer des implants éventuels. Cette chirurgie laser permet de corriger divers troubles de la vue et d’améliorer la santé de patients hypermétropes, myopes, astigmates, presbytes, souffrant d’une cataracte ou d’un glaucome. Bien qu’il existe différentes techniques de laser excimer, deux sont principalement utilisées, il s’agit du lasik et de la photokératectomie réfractive. Dans les deux cas la cornée est traitée par laser ultraviolet en quelques minutes seulement, sous anesthésie locale, sans douleurs et sans hospitalisation. La photokératectomie réfractive permet d’aplatir la cornée directement à la surface de l’œil tandis que le lasik intervient plus en profondeur sur la cornée. Il est utilisé en cas d’intervention plus importante ou de vision particulièrement basse.

Traitez vos troubles visuels grâce à une technique chirurgicale de pointe

Pendant longtemps, les patients qui souffraient d’un trouble visuel tel que l’hypermétropie, la presbytie ou l’astigmatisme, n’avait comme seule solution qu’utiliser un moyen de correction comme les lentilles cornéennes ou les lunettes. Mais depuis quelques années, grâce aux avancées de la science, la chirurgie réfractive permet de corriger la vision de façon définitive en intervenant sur la structure de l’œil lui-même. Une question se pose néanmoins : la chirurgie réfractive peut-elle corriger tous les troubles de la vision ? La réponse est : en grande partie oui ! Après avoir effectué un examen approfondi ainsi qu’un bilan préopératoire implants multifocaux le cas échéant, votre ophtalmologiste sera à même de vous dire si vous êtes (ou non) une bon candidat pour cette intervention ou si vous présentez des contre-indications. Si vous souffrez de sécheresses oculaires ou de conjonctivites allergiques, il vous faudra impérativement les traiter avant l’opération. Par ailleurs, il faut savoir que comme pour toute opération, la chirurgie réfractive comporte des risques post opératoires et que même s’ils sont minimes ils doivent être pris en considération. Le résultat attendu ne peut pas être garanti car il va dépendre en grande partie de la cicatrisation du patient et après l’opération une correction complémentaire par lentilles de contact ou lunettes peut encore s’avérer nécessaire.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.