Est-ce que l’huile d’olive fait grossir ?

L’huile d’olive est une des matières grasses les plus appréciées. Les professionnels de la cuisine citent la plupart du temps ses vertus au niveau du goût et pour la santé. Il est souvent question de ses pouvoirs antioxydants, ou encore de ses valeurs importantes en vitamines et en oligoéléments comme le calcium et le fer. Ceux qui veulent tenir leur ligne et manger raffiné se demandent si ce type d’huile fait grossir ou non ?

Un produit gras et calorique

Ce produit reste de l’huile, même si elle est plus raffinée que les autres. Par conséquent, elle est composée en grande partie de matière grasse. D’après les études faites sur ce produit, pour une cuillerée à soupe de cette huile, il faudrait compter au moins 10 g de matière grasse. De plus, pour la même quantité d’huile d’olive, il faudrait comptabiliser 120 calories. Or, la prise de poids est essentiellement favorisée les matières grasses consommées en trop grande quantité. Cet apport fait que le corps n’arrive plus à les assimiler. De l’autre côté, la prise de poids est stimulé par un apport calorique au-dessus des besoins journaliers du corps humain. A titre d’exemple, un homme d’une trentaine d’années, sans activités physiques réelles et pesant 80 kg, a besoin de 1787 calories par jour. Ainsi, une cuillerée à soupe de ce produit représente déjà 1/10ème des besoins énergétiques journaliers de ce type de personne.

L’huile d’olive peut faire grossir

Pris sans modération, ce type de produit peut évidemment faire grossir. Par rapport aux autres matières grasses, elle possède beaucoup de vertus. Lorsqu’elle est consommée en grande quantité, ses vertus seraient relayées au second plan, étant donné que la prise de poids se fera de manière significative. Les professionnels de la santé et de la nutrition conseillent par conséquent d’utiliser ce type de condiment de manière bien équilibrée. Environ 15 ml de cette huile suffise largement pour agrémenter tout type de repas pour une ou deux personnes. Bien qu’elle soit goûteuse et raffinée, tout excès est funeste, donc il ne faudrait pas en abuser surtout dans les vinaigrettes des salades et des préparations d’été. En petite quantité, ce produit donne du relief au repas. De plus, le corps humain pourra assimiler plus facilement cette huile, et l’utiliser à bon escient lorsqu’elle est consommée à faible quantité. L’huile d’olive dans un repas c’est comme le soleil, c’est un régal en petite quantité, mais lorsqu’on en abuse, il est possible de s’y brûler.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.