Douleurs de croissance chez l’enfant ou l’adolescent.

Le MAGICRAMP, un nouveau traitement naturel des douleurs de croissance est désormais disponible.

Quand vous demandiez à votre pédiatre, ce qu’il faut faire pour les éviter, il vous répondait qu’il n’y avait rien à faire d’autre que des massages à votre enfant, oui lui donner du paracétamol. Or, le paracétamol est un médicament qui n’est pas dangereux en soi, mais il doit être utilisé le moins souvent possible chez l’enfant. Et les douleurs de croissance surviennent souvent. Donc il est préférable de ne pas en abuser. Un chercheur belge a mis au point un traitement naturel contre les douleurs de croissance, qui agit dès le premier jour chez plus de 90% des enfants et adolescents. Il ne présente pas de médicaments chimiques, pas la moindre contre-indication, ni effet secondaire.

Les douleurs de croissance surviennent le plus souvent après une journée où l’enfant ou adolescent a participé à une activité physique inhabituelle, comme du sport, une longue marche, du vélo,… Elles se situent en général dans les mollets, les pieds ou les genoux. La cause réelle de leur déclenchement est un excès d’électricité statique du corps. Et le traitement naturel et définitif consiste à neutraliser cette électricité statique en plaçant entre le matelas et le drap, un petit duvet anti-statique qui va empêcher le déclencher des crises. Il ne nécessite aucun entretien, ni piles ou autres, et il dure de 5 à 10 ans. Son prix de revient est donc assez bon marché. Et surtout, il est garanti satisfait ou remboursé.

Ce traitement est tout récent, et la plupart des pédiatres ne le connaissent pas encore, car l’étude clinique est encore en cours au Brésil. Les premiers tests sont extrêmement positifs, et il a déjà été utilisé par plus de 10.000 personnes satisfaites.

Avant, on ne connaissait pas la cause de ces douleurs, et on n’en connaissait aucun traitement. Le pédiatre envoyait souvent l’enfant chez un rhumatologue, car dans environ 5% des cas, les douleurs étaient confondues avec un problème articulaire. On notera aussi que dans environ un cas sur 100.000, ces douleurs pourraient aussi cacher une tumeur à la jambe. Pour plus d’infos, vous pouvez chercher sur Google « cancer douleur de croissance ». Mais pas de panique, c’est très rare. Et en utilisant le MAGICRAMP, si les douleurs disparaissent dès le premier jour, tout est normal. Si elles ne disparaissent pas, alors il s’agit d’autre chose qu’une douleur de croissance : soit un problème rhumatologique, soit plus rarement d’une tumeur.

Pourquoi faut-il tester en priorité le MAGICRAMP contre les douleurs de croissance ? C’est la façon la plus rapide d’éliminer la possibilité d’un problème plus grave. De plus, dans 90 à 95% des cas, votre enfant sera débarrassé définitivement de ces douleurs. Si vous ne faites rien, et laissez perdurer cette situation, votre enfant dort mal et risque d’être fatigué en classe, d’être moins attentif et d’étudier moins bien.

L’ostéopathie peut-elle aider contre les douleurs de croissance ? L’ostéopathie est intéressante pour votre enfant. Mais dans le cas des douleurs de croissance, les résultats seront moins visibles et beaucoup plus lents à survenir qu’avec le MAGICRAMP.

Et l’homéopathie ? L’homéopathie peut être intéressante, car elle est très naturelle pour votre enfant. Mais ses effets sont aussi beaucoup plus lents. La solution la plus naturelle et définitive, reste incontestablement le MAGICRAMP.

Auteur : Jean-Marc WILVERS
https://www.douleursdecroissance.info/
et
https://www.youtube.com/watch?v=0RJaYe_EVbA

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.