Consultation de magnétisme ou lithothérapie

Je me reviens sur mon travail.  Je  constate que certaines personnes pensent que les séances de magnétisme sont considérées comme « une prise de médicaments ».  Je tiens à préciser que le magnétisme est une thérapie avant  tout : le Magnétiseur (lithothérapeute) travaille sur les  causes de la maladie plus que sur la maladie elle-même.  Un travail en profondeur est effectué en amont : ainsi, les causes réelles de la maladie  se trouvent identifiées pour être ensuite éliminées (le « nettoyage »).

La personne qui consulte un magnétiseur doit avoir une attitude en rapport avec la démarche qu’elle  est en train d’ effectuer.  En effet, la personne doit être consciente,  qu’à un niveau plus subtil, un travail d’ élimination se met en place  pour aller jusqu’au cœur de la blessure. Souvent, cette blessure n’a  aussi aucun rapport direct avec le problème pour lequel  cette même  personne est venue consulter.

Je me permets donc de préciser de nouveau : lorsque vous prenez rendez-vous avec un magnétiseur, le « soin »  peut déjà commencer lors de cette prise de rendez-vous.  Des  manifestations diverses peuvent alors se manifester, et ce, jusqu’au  jour de la consultation. Ceci peut, – et je le comprends ! –  dérouter le patient à tel point qu’un phénomène de rejet peut se mettre  en place.  Le patient, alors, indépendamment de lui, décide de ne pas se  rendre à la consultation de magnétisme, plusieurs facteurs entrant en ligne de compte :

– Tout d’abord, la personne est mal  informée de ce qu’est le magnétisme et une crainte peut s’emparer  d’elle.

– Une autre raison peut survenir comme des ‘souvenirs’ enfouis  trop profondément  qui remonteraient  à la surface et qui seraient par  conséquent une source de désordre inattendu.  La peur bien souvent se  joint à ces perturbations qui entrainent des idées inappropriées.  Le  patient, alors, n’honore évidemment pas sa consultation.

– certaines personnes ne  décommandent pas leur rendez-vous, ce qui génère une place vide, c’est à  dire que la place reste libre alors que quelqu’un aurait peut-être  pu  venir en urgence.  Si de nombreuses personnes agissent ainsi, le thérapeute ne peut travailler…  La politesse voudrait que chacun puisse  décommander les rendez-vous assez qu’ils ne peuvent honorer en avance  afin que le Thérapeute puisse le remplacer par un autre patient.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.