Comment utiliser un collier mala?

Il n’y a rien de plus étonnant que la pratique du Yoga ou de la méditation et il est vrai que de nos jours, un grand nombre de pratiquants se lancent en quête des outils plus ou moins spirituels et qui influencent directement leur énergie. Toutefois, avant de s’intéresser à d’autres objets de méditation, il est utile de porter principalement son intérêt sur un collier spécifique. Revue de détail.

Autour des outils de méditation

Ceux qui croient en bouddha peuvent croire à d’autres superstitions. Quoi qu’il en soit, de nos jours, la méditation rime avec l’harmonie et en créant de l’harmonie autour de soi, on parvient à calmer ses esprits et à générer des ondes positives. En effet, créer un environnement sain et zen est donc à privilégier afin que son corps et son esprit puissent ne faire qu’un pendant une séance de Yoga ou de méditation. Et dans la plupart du temps, on utilise souvent le collier mala afin d’être en parfaite harmonie avec soi-même et de ce qu’il y a autour de soi. Outre les objets comme des tableaux de bouddha, des vases atypiques ou autres objets qui caractérisent un univers zen, ce type de collier apporte de nombreux bienfaits non seulement pour le corps mais aussi les esprits. A noter au passage que tous les outils de méditation sont tous différents et possèdent chacun leur propre particularité mais en général, ils ont tous les mêmes finalités, c’est d’aider les pratiquants à trouver la concentration et de se libérer des stress qui sont souvent sources d’obstacle pour atteindre l’illumination.

Guide d’emploi

D’origine Tibétaine, ce collier spécifique ne doit pas être utilisé n’importe comment car il existe des principes auxquels il faut respecter. En effet, il est possible de le porter au quotidien mais à dire vrai, le mala est principalement utilisé au moment où on récite le mantra, ce qui favorisera également sa concentration. Il s’agit d’un collier disposant des pendentifs avec des pierres et compte en tout 108 perles symboliques de Bouddha. Ces 108 perles seront donc comme une sorte d’épreuve où on fait le tour tout en faisant un exercice de respiration et la récitation du mantra. Pour rappel, le mantra fait partie des rituels qu’on ne doit pas négliger car il nous aide à mieux nous concentrer et à rester conscient. Si on a donc du mal à trouver la concentration recherchée, réciter le mantra sera donc indispensable et cela peut s’agir d’un son, d’une phrase ou d’un mot. Il faudra donc saisir bille après bille jusqu’à ce qu’on atteigne les 108 perles. En d’autres termes, il existe quand même une seule règle à respecter : la deuxième bille qui se nomme « guru » et qui se trouve donc entre le majeur et l’index symbolise l’ego, donc il ne faut surtout pas l’utiliser. Lorsqu’une fois, on atteint cette bille-là, on ne doit pas alors passer par-dessus mais tout simplement de tourner le mala et de recommencer la récitation. Ce détail va donc permettre au pratiquant d’éveiller sa conscience à chaque fois qu’il se rapproche de cette bille.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.