Comment préserver sa santé au travail

Pour la plus part de la population active, les heures passées au travail varient entre 8 et 12 heures par jour, excepté pour les cadres qui peuvent quitter leur lieu de travail bien après les autres salariés. Nous y passons davantage de temps qu’avec notre propre famille ainsi que nos proches. Les capacités physiques et mentales sont sollicitées tous les jours pour réaliser nos tâches quotidiennes, que l’on soit sédentaire ou plus actif. Cela peut engendrer de la fatigue ainsi qu’une fragilisation psychologique et les risques psycho-sociaux avec le stress. Face à ces maux propres au travail, comment préserver sa santé au travail? Suivez le guide !

1) Des gestes simples qui améliorent le quotidien

Lorsqu’on travaille en continu devant un ordinateur ou un écran de manière générale, la lumière bleue qui y dégagée affecte notre sensibilité oculaire et peut causer une fatigue ainsi que des maux de têtes, voire des migraines. En s’exposant tous les jours, vous risquez d’endommager votre vue à long terme. Le mieux est de prendre vos distances avec l’écran en le reculant par exemple, ou en faisant installer un filtre de luminosité. Vous pouvez également baisser le niveau de luminosité et de contraste. N’hésitez pas à vous accorder des minis pauses pour prendre l’air, vous aérer et en profiter pour reposer vos yeux en les fermant et en les recouvrant de vos paumes.

L’espace de vie sur votre lieu de travail doit être le plus serein possible, il doit être silencieux, paisible (installez des plantes vertes d’intérieur qui ont des vertus reposantes) et confortable. Votre mobilier doit être adapté à votre posture, et plus particulièrement votre siège. Il est important de tenir son dos droit, votre buste doit être perpendiculaire à votre bureau. Si vous en avez la possibilité, travailler debout est excellent pour le maintien et moins nocif que le travail dit « assis ».

2) Pour votre santé mentale, apprenez à prendre du recul

Certaines personnes sont plus sensibles que d’autres et face à sa direction, les tensions peuvent vite entrer en scène : objectifs à atteindre, volume des tâches quotidiennes, rythme de travail, relations avec les autres collaborateurs de la société. Ces aspects peuvent vite tourner en angoisse et engendrer du stress, de la fatigue, qui aboutissent de plus souvent à ce qu’on appelle à un burnout. Pour éviter d’en arriver à ce stade, il est essentiel de préserver au maximum votre capital sommeil et à consulter votre médecin si des troubles apparaissent (difficultés à s’endormir, insomnies, fatigue au réveil, crispation de la mâchoire).

Préserver sa santé au travail est un élément capital pour le maintien d’une santé de fer.

Pas de commentaires

Commentaires sont fermés.